Condamnant la discrimination, le Dalaï Lama a demandé aux personnes atteintes de la lèpre de ne jamais perdre espoir

TOKYO, 28 mars 2014 /PRNewswire/ -- On ne saurait exagérer l'enthousiasme suscité par la récente visite du Dalaï Lama au sein d'une communauté de personnes atteintes de la lèpre en Inde. Le sentiment était clairement réciproque. « Mes chers frères et sœurs, je suis profondément heureux de venir à votre rencontre », a déclaré le leader spirituel face à une foule de 500 personnes à la colonie Kasturba Gram au sein du Tahirpur Leprosy Complex à New Delhi le 20 mars dernier.

Après avoir serré des mains avec de très nombreuses personnes, le Dalaï Lama a prononcé un discours qui a trouvé un écho favorable auprès de son public. « Les sept milliards d'êtres humains sont tous égaux », a-t-il déclaré. « Personne ne devrait prendre les autres de haut. C'est totalement inacceptable. La discrimination est un péché ».

La discrimination est quelque chose que les personnes atteintes de la lèpre ne connaissent que trop bien. Leur maladie les pousse en marge de la société, les empêchant d'accéder à l'éducation et à l'emploi. Par ailleurs, cela détruit des mariages et limite leur accès aux soins de santé et aux équipements sociaux. Même après leur traitement, les stigmates peuvent durer toute leur vie.

Face aux défis posés par la lèpre, le Dalaï Lama a exhorté son auditoire à ne jamais perdre espoir et à continuer d'aller de l'avant avec « courage et assurance ». Pour exprimer son soutien, il a promis de faire don de la somme d'1 million de roupies (soit environ 16 400 dollars) à Kasturba Gram, mais également d'une partie des droits d'auteur issus de ses ventes de livres au cours des cinq prochaines années.

On trouve en Inde quelque 850 colonies de lépreux, camps indépendants abritant environ 200 000 personnes. Reconnaissant le besoin pour ces communautés de s'exprimer d'une seule voix, la Nippon Foundation a soutenu en 2006 la création d'un réseau national désormais connu sous le nom d'APAL (Association of People Affected by Leprosy), autrement dit, une association en faveur des personnes atteintes de la lèpre).

« La lèpre n'est pas une maladie héréditaire. Elle n'est pas très contagieuse. Cette maladie n'est pas dangereuse », a déclaré V. Narsappa, Président d'APAL. « Il est inutile de nous isoler. Nous sommes des membres égaux de la société ». Il a notamment demandé à ce que le terme discriminatoire « lépreux » ne soit plus utilisé.

La visite du Dalaï Lama a été organisée à la demande de Yohei Sasakawa, Président de la Nippon Foundation et Ambassadeur itinérant de l'OMS chargé de l'élimination de la lèpre, qui a souligné son importance. « Je suis persuadé que les mots prononcés aujourd'hui par Sa Sainteté encourageront fortement les personnes atteintes de la lèpre, ainsi que leurs proches partout en Inde et dans le monde entier », a-t-il déclaré.

Contact :

Natsuko Tominaga
Service des relations publiques
The Nippon Foundation
+81-3-6229-5131
pr@ps.nippon-foundation.or.jp

SOURCE The Nippon Foundation



More by this Source


Custom Packages

Browse our custom packages or build your own to meet your unique communications needs.

Start today.

 

PR Newswire Membership

Fill out a PR Newswire membership form or contact us at (888) 776-0942.

Learn about PR Newswire services

Request more information about PR Newswire products and services or call us at (888) 776-0942.