Indorama Eleme Fertilizer & Chemicals Limited signe un montage de financement de projet pour la construction d'une usine d'engrais d'urée sans contamination d'une valeur de 1,2 milliard USD

DUBAI, UAE, February 18, 2013 /PRNewswire/ --

Indorama Eleme Fertilizer & Chemicals Limited (IEFCL) a signé un montage financier pour la construction d'une usine d'engrais d'urée sans contamination, un projet d'une valeur de 1,2 milliard USD, à Port Harcourt, au Nigeria. Le projet d'IEFCL jouera un rôle majeur en répondant aux besoins urgents du Nigeria et de l'Afrique occidentale en engrais à des prix avantageux.

     (Logo: http://photos.prnewswire.com/prnh/20130218/594830-a )

     (Photo: http://photos.prnewswire.com/prnh/20130218/594830-b )

     (Photo: http://photos.prnewswire.com/prnh/20130218/594830-c )

Développé par Indorama Corporation Pte Ltd. (Indorama - un fournisseur mondial de premier plan de produits pétrochimiques) et Indorama Eleme Petrochemicals Limited (Eleme - le deuxième plus grand fabricant de polyoléfines en Afrique), ce projet d'IEFCL remplacera les importations d'engrais pour répondre à la demande croissante en engrais de la part du Nigeria et de l'Afrique occidentale, en utilisant les vastes réserves d'hydrocarbures du Nigeria. Grâce à son coût extrêmement compétitif et à sa position logistique, IEFCL exportera également de l'urée sur les marchés d'Amérique du Nord et d'Amérique latine.

L'usine ultramoderne produira plus de 4 000 tonnes métriques d'urée granulée de haute qualité par jour, suffisamment pour satisfaire entièrement la demande intérieure du Nigeria.

« Nous continuons d'observer de considérables perspectives de croissance en Afrique et au Moyen-Orient. Après avoir investi plus de 500 millions USD au cours des dernières années, Indorama développe désormais l'usine d'urée la plus importante au monde dans son complexe pétrochimique au Nigeria. Cet investissement de plus de 1,2 milliard USD inclut un port et un gazoduc. Comptant une riche réserve de projets, Indorama vise à créer la plus grande plaque tournante pétrochimique d'Afrique au Nigeria », a déclaré Amit Lohia, directeur général du groupe pour Indorama Corp. « IEFCL jouera un rôle clé en stimulant les rendements des cultures du Nigeria à l'avenir. »

« Nous souhaitons remercier tous ceux qui ont rendu ce projet possible, du gouvernement du Nigeria aux autorités de Port Harcourt, et tout particulièrement nos principaux bailleurs de fonds IFC, Stanbic et Standard Chartered », a ajouté M. Lohia.

Le financement de ce projet inclut 800 millions USD par endettement et 400 millions USD en fonds propres.

Le projet d'IEFCL

Le projet d'IEFCL se compose d'une usine d'ammoniac d'une capacité de 2 300 tonnes par jour, d'une usine d'urée d'une capacité de 4 000 tonnes par jour, d'une usine de granulation d'urée et d'infrastructures et services connexes. En outre, IEFCL construira et exploitera un gazoduc. Les usines d'ammoniac et d'urée, toutes deux construites en vertu d'un contrat avec TOYO Engineering Corporation, seront situées au sein du complexe d'Eleme à Port Harcourt, au Nigeria.

SOURCE Indorama Eleme



Best of Content We Love 2014 


Custom Packages

Browse our custom packages or build your own to meet your unique communications needs.

Start today.

 

PR Newswire Membership

Fill out a PR Newswire membership form or contact us at (888) 776-0942.

Learn about PR Newswire services

Request more information about PR Newswire products and services or call us at (888) 776-0942.