Ivica Dacic, premier ministre serbe, apporte son soutien au gazoduc South Stream à cause de son importance stratégique pour la position internationale de la Serbie dans le monde

BELGRADE, Serbie, July 12, 2013 /PRNewswire/ --

Ivica Dačić, premier ministre de Serbie, a aujourd'hui apporté son soutien au développement rapide du gazoduc South Stream dont la construction devrait commencer en Serbie en décembre 2013. À l'occasion de son allocution hier durant la conférence organisée par Natural Gas Europe, intitulée « South Stream: the Evolution of a Pipeline », il a déclaré que ce gazoduc est un objectif stratégique clé pour la Serbie et va contribuer à la concrétisation des ambitions de la Serbie qui souhaite devenir un centre énergétique de la région.

Pour M. Dačić : « South Stream est le projet international le plus important pour la Serbie actuellement et il sera la clé du développement économique du pays grâce à la création d'emplois et en garantissant la sécurité énergétique de la région.

Nous allons faire en sorte de protéger au maximum l'environnement et nous sommes confiants que nous aurons la réglementation nécessaire en place pour garantir les normes les plus élevées possible. Par ailleurs, notre objectif est de garantir l'approvisionnement du secteur de l'énergie et de développer notre partenariat avec la Russie. »

Le gazoduc South Stream jouit d'un important soutien populaire en Serbie. D'après le premier sondage national organisé par World Thinks, 71 % des Serbes sont favorables à l'utilisation du gaz dans le développement énergétique et 73 % soutiennent la construction du gazoduc South Stream. Seulement 6 % y sont opposés.

« Nous avions l'habitude de dire l'énergie pour la démocratie. Aujourd'hui je peux ajouter que cela signifie que nous avons besoin d'énergie pour le rajeunissement industriel et économique de nos régions et de notre pays. Sans nouveaux projets d'infrastructure, il n'est pas possible d'envisager de reprise économique ou la stimulation des investissements étrangers », a déclaré Zorana Mihajlović, ministre serbe de l'énergie, en insistant sur le fait que le développement d'une nouvelle infrastructure énergétique est critique pour le développement futur de la société serbe et reste une priorité importante pour le gouvernement actuel.

« Notre politique en matière de gaz vise avant tout à encourager les investissements dans les activités qui utilisent le gaz comme matière première pour la fabrication et en tant que source principale d'énergie. La construction de nouvelles usines à gaz va créer au moins 1000 nouveaux emplois et générer 400 millions € en exportations d'électricité…..Nous anticipons que la construction de South Stream va nous permettre de réduire les prix du gaz naturel sur le marché serbe, ce qui dynamisera encore plus le développement. »

Alexander Syromyatin, directeur adjoint du service de gestion de projet chez Gazprom et PDG de South Stream d.o.o., a confirmé que la construction commencera en Serbie en décembre 2013, une fois que les travaux auront commencé en Bulgarie. Ce développement a été annoncé au cours de la conférence Natural Gas Europe qui s'est déroulée à Sofia à la fin du mois de juin. Il a déclaré : « South Stream a été conçu comme un projet d'importance nationale et va générer d'importantes recettes de transit pour les pays impliqués dans le transport de gaz naturel à travers leurs frontières. En outre, nous avons désormais tous les accords pour le lancement de ce gazoduc qui permettra de diversifier les fournitures en gaz de l'Europe de l'Est. »

Mentionnant l'importance géopolitique de South Stream, Dragutin Matanović, conseiller du premier ministre a déclaré : « Le développement de South Stream sera bénéfique pour toute la région et améliorera les relations entre les pays participants. Ce projet aidera au développement de la démocratie en Serbie. »

Milan Bačević a abondé dans ce sens en commentant après la conférence : « Le gazoduc va permettre la consolidation des liens entre la Russie et les pays européens, y compris la Serbie. » Ce projet va encourager le développement à long terme du potentiel énergétique serbe. »

Dusan Bajatović, directeur général de Srbijagas et PDG adjoint de South Stream d.o.o. a réitéré que, compte tenu de sa position régionale, la Serbie peut devenir le cœur de la transmission et du transport du gaz européen. Il a déclaré : « Il s'agit du plus important projet auquel participe la Serbie. Ce projet offre une énorme stabilité politique. La Serbie a réussi à financer ce projet en obtenant des fonds essentiellement en provenance de Russie. »

En tant que projet majeur d'infrastructure, South Stream va aider à rapprocher l'Est et l'Ouest et représente une étape importante de la croissance économique. Le projet va également permettre d'éliminer les barrières culturelles et sociales. Le gazoduc South Stream va amener du gaz de Russie en traversant la Mer Noire et en émergeant à Varna sur la côte bulgare. À partir de là, le gazoduc va traverser la Serbie, la Hongrie, la Slovénie et approvisionner les industries intensives de l'Italie du Nord.

La longueur totale du système sera de 2 446 km. D'après les prévisions consensuelles des plus importants centres de prévision au monde, la demande annuelle européenne pour des importations supplémentaires de gaz risque d'atteindre 80 milliards de mètres cubes d'ici à 2020 et dépasser 140 milliards de mètres cubes d'ici à 2030.

Les autres intervenants de la conférence étaient : Viki Cooke, directeur de World Thinks, Vadim Dormidontov, responsable de l'énergie et de l'alimentation, service de financement des projets, Gazprombank, Leonid Grigoriev, conseiller en chef du directeur du centre d'analyse du gouvernement de la fédération de Russie, Aleksandar Kovačević, professeur, Oxford Institute of Energy Studies et Guillermo Bravo, vice-président, BD Strategic Relations d'Abengoa Group.

REMARQUE À L'INTENTION DES ÉDITEURS :

Natural Gas Europe propose des articles quotidiens essentiels sur les aspects du gaz en Europe.

En tant qu'organisation indépendante, la publication fournit des informations et des analyses sur le gaz naturel, grâce à ses correspondants, ses contributeurs et ses partenaires médias.

Natural Gas Europe met l'accent sur le rôle du gaz naturel en Europe en facilitant les échanges et la compréhension des problèmes importants tels que l'exploration, l'environnement, la réglementation et la sécurité énergétique.

http://www.naturalgaseurope.com

SOURCE Natural Gas Europe




Custom Packages

Browse our custom packages or build your own to meet your unique communications needs.

Start today.

 

PR Newswire Membership

Fill out a PR Newswire membership form or contact us at (888) 776-0942.

Learn about PR Newswire services

Request more information about PR Newswire products and services or call us at (888) 776-0942.