2014

Le Royaume-Uni convaincu que l'Ukraine fait partie de l'UE

KIEV, Ukraine, May 14, 2013 /PRNewswire/ --

« Le Royaume-Uni demeure fermement convaincu que l'Ukraine appartient à la famille des États membres de l'UE », affirme un communiqué de presse conjoint publié suite à la rencontre du ministre britannique des Affaires étrangères William Hague avec son homologue ukrainien Leonid Kozhara. Le Royaume-Uni réaffirme dans le communiqué son soutien au processus de réforme engagé en Ukraine. Les deux parties ont, par ailleurs, fait part de leur intention de faire le nécessaire pour que le 3e Sommet du Partenariat oriental organisé à Vilnius en novembre 2013 soit un succès.

« Nous nous sommes demandés comment le Royaume-Uni pourrait soutenir la démarche de réforme de l'Ukraine et plus particulièrement comment asseoir les institutions judiciaires et législatives du pays dans le respect des valeurs et pratiques européennes », poursuit le communiqué conjoint publié sur le site Internet du ministère ukrainien des Affaires étrangères. En février 2013, le gouvernement ukrainien a établi une liste de 71 mesures prioritaires destinées à favoriser l'intégration du pays au sein de l'Europe.

Les réformes que l'Ukraine met actuellement en œuvre font partie intégrante du programme de travail adopté en 2009 afin de favoriser la conclusion de l'accord d'association. Selon le communiqué, l'Ukraine doit respecter les normes établies en matière de démocratie, état de droit, droits de l'homme, libertés fondamentales, lutter contre la corruption, contribuer à la sécurité de la région, favoriser la coopération avec l'UE dans les domaines de la justice, du commerce, de l'énergie et des problématiques environnementales, entre autres choses.

Comme requis, l'Ukraine a adhéré en avril 2013 au Protocole des Nations Unies contre la fabrication et le trafic illicites d'armes à feu et a mis la législation nationale en conformité avec les dispositions de la Convention pénale sur la corruption. La décision définitive quant aux progrès réalisés par l'Ukraine sera prise juste avant le Sommet du Partenariat oriental de Vilnius, a indiqué Linas Linkevicius, ministre lithuanien des Affaires étrangères, à dt.ua.

Fin 2012, le Conseil de l'Europe a réaffirmé sa détermination à signer un accord d'association avec l'Ukraine « dès lors que les autorités ukrainiennes auront prouvé qu'elles ont pris des mesures énergiques et accompli des progrès tangibles dans trois domaines clés, peut-être d'ici le Sommet du Partenariat oriental de Vilnius », stipule le communiqué de presse qui a suivi la réunion du Conseil. Ces trois domaines clés sont les suivants : mise en place de réformes, suppression des pratiques de justice sélective et conformité des élections législatives de 2012 avec les normes internationales.

Lors du sommet de Vilnius, les questions d'association politique et de coopération économique entre l'UE, l'Arménie, l'Azerbaïdjan, la Biélorussie, la Géorgie, la Moldavie et l'Ukraine seront traitées. Plus le nombre de pays respectueux des principes démocratiques et économiques de l'UE sera grand, plus vite se développera une coopération bilatérale, conformément aux conditions édictées par l'UE.

SOURCE Worldwide News Ukraine



More by this Source


Custom Packages

Browse our custom packages or build your own to meet your unique communications needs.

Start today.

 

PR Newswire Membership

Fill out a PR Newswire membership form or contact us at (888) 776-0942.

Learn about PR Newswire services

Request more information about PR Newswire products and services or call us at (888) 776-0942.