2014

Les dirigeants en charge de populations touchées par la lèpre demandent au pape François de dénoncer la discrimination

TOKYO, 10 décembre 2013 /PRNewswire/ -- Les dirigeants d'organisations dédiées aux populations touchées par la lèpre provenant de 9 pays différents mais également Yohei Sasakawa, ambassadeur de bonne volonté de l'OMS pour l'élimination de la lèpre et Président de la Nippon Foundation, ont adressé une lettre au pape François, incitant l'Église catholique à dénoncer les discriminations relatives à la lèpre ainsi que la stigmatisation permanente.

Cette lettre a été rédigée à cause de l'utilisation par le pape du mot « lèpre » en référence à des aspects de l'Église qu'il cherche à réformer. Au cours des derniers mois, il a déclaré que « le carriérisme constituait une forme de lèpre » et que « la cour représentait la lèpre de la papauté ».

Dans leur lettre en date du 10 décembre, Yohei Sasakawa et les représentants des populations touchées par la lèpre provenant du Brésil, de Colombie, d'Éthiopie, du Ghana, d'Inde, d'Indonésie, du Japon, de Corée du Sud et des États-Unis expliquent que le fait d'utiliser cette maladie comme métaphore pour exprimer quelque chose de négatif ou de corrompu « perpétuait les stéréotypes déjà profondément ancrés et renforçait les conséquences psychologiques, économiques et sociales dévastatrices de la maladie ».

La lèpre, également connue sous le nom de maladie de Hansen, est une maladie d'origine bactérienne qui touche principalement la peau et les nerfs périphériques. Si elle n'est pas traitée, elle peut entraîner une incapacité permanente. Environ 230 000 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque année.

Bien qu'il soit possible de guérir cette maladie et que le traitement soit gratuit, les personnes touchées par la lèpre sont encore victimes de discrimination dans certaines parties du monde, ce qui les isole et les laisse en marge de la société.

En décembre 2010, l'ONU a approuvé une résolution relative à l'élimination de la discrimination à l'encontre des personnes souffrant de la lèpre ainsi que des membres de leur famille. Les principes et lignes directrices s'y rattachant exigent la fin de l'utilisation d'expressions désobligeantes, incitent les médias à décrire en toute dignité les personnes atteintes de la lèpre, et mentionnent également le rôle que les dirigeants religieux peuvent jouer dans le cadre de l'élimination de la discrimination grâce à leurs enseignements et à leurs écrits.

Dans leur lettre, les signataires expliquent qu'ils « apprécieraient que l'Église catholique lance un message fort à l'occasion de la Journée mondiale de lutte contre la lèpre 2014 afin de mettre un terme à la stigmatisation et à la discrimination des personnes touchées par la lèpre, ainsi qu'à l'utilisation de termes discriminatoires », ajoutant qu'ils attendent avec impatience un tel message de la part du pape.

« Nous sommes tous prêts à unir nos forces avec Votre Sainteté afin de lutter contre les étiquettes qui perpétuent la stigmatisation ».

La Journée mondiale de lutte contre la lèpre 2014 se tiendra le 26 janvier prochain.

Contact :

Natsuko Tominaga
Service des relations publiques
The Nippon Foundation
Téléphone : +81-3-6229-5131
Email : pr@ps.nippon-foundation.or.jp

SOURCE The Nippon Foundation




Custom Packages

Browse our custom packages or build your own to meet your unique communications needs.

Start today.

 

PR Newswire Membership

Fill out a PR Newswire membership form or contact us at (888) 776-0942.

Learn about PR Newswire services

Request more information about PR Newswire products and services or call us at (888) 776-0942.