2014

Les lauréats des Prix Grifols octroyés lors de la 9e édition des Bourses de recherche eALTA dans le cadre du Congrès ERS 2012

- En soutenant la recherche de jeunes chercheurs, les prix font progresser la compréhension et le traitement du déficit en alpha(1)-antitrypsine

VIENNE, 5 septembre 2012 / PRNewswire / -- Grifols, une société de santé mondiale qui se spécialise dans la production de médicaments biologiques dérivés du plasma humain, a annoncé aujourd'hui les lauréats 2012 des prix eALTA (European Alpha(1)-Antitrypsin Laurell's Training Awards). Parrainés par Grifols, ces prix annuels offrent deux bourses de 50 000 EUR à de jeunes chercheurs dont les travaux contribuent à la compréhension et au traitement du déficit en alpha (1)-antitrypsine (AAT). Le déficit en AAT est une maladie génétique rare dans laquelle de faibles niveaux de la protéine alpha-1 peuvent entraîner un emphysème.

(Logo :  http://photos.prnewswire.com/prnh/20110304/PH59473LOGO)

Les lauréats 2012 des bourses de recherche eALTA sont Emily Fiona Arielle van 't Wout du centre médical de l'Université Leiden aux Pays-Bas et Riccardo Ronzoni de l'Université de Brescia en Italie. Van 't Wout et Ronzoni ont reçu leurs bourses le 2 septembre lors d'un symposium parrainé par Grifols durant le Congrès annuel 2012 de l'ERS (European Respiratory Society).

Le projet de recherche de Van 't Wout explorera la production et l'accumulation dans les cellules pulmonaires de la protéine Z-AAT, une forme mutée de la protéine AAT qui entraîne des dommages hépatiques et pulmonaires. Van 't Wout étudiera également si la fumée de cigarette peut provoquer une accumulation de polymères Z-AAT dans les cellules pulmonaires et contribuer ainsi à la détérioration cellulaire des poumons. 

Le projet de recherche de M. Ronzoni va enquêter sur des mutations AAT rares qui surviennent dans les hépatocytes (cellules hépatiques) et causent des dommages pulmonaires par le biais de mécanismes différents de ceux associés à la mutation Z-ATT plus fréquente. Son projet permettra également d'évaluer les stratégies qui peuvent interférer avec ces mécanismes.

« Les programmes de recherche tels que l'eALTA non seulement favorisent une meilleure compréhension de la maladie et de ses traitements, mais stimulent également l'intérêt et l'engagement de scientifiques et cliniciens en début de carrière qui représentent l'avenir de la recherche et des nouveaux traitements pour la communauté alpha (1) », a déclaré Claus Vogelmeier, professeur de médecine interne et des maladies respiratoires à l'hôpital des universités de Giessen et Marburg, en Allemagne, et président du conseil d'évaluation indépendant de l'eALTA.

Grifols parraine les prix eALTA depuis 2004 afin d'acquérir de nouvelles connaissances en matière d'épidémiologie, de physiopathologie et de traitement clinique du déficit en AAT et des troubles associés. En tant que promoteur des thérapies par PROLASTIN (inhibiteur de l'alpha(1)-protéinase [humain]) et par Trypsone, les traitements indiqués pour le déficit en AAT, Grifols démontre son engagement continu envers la communauté alpha(1) par le biais de l'eALTA et d'autres programmes de recherche. À ce jour, Grifols a investi plus de 850 000 EUR dans le programme eALTA.

À propos du programme eALTA

Le European alpha(1)-antitrypsine Laurell's Training Award soutient la recherche fondamentale et clinique en octroyant à de jeunes chercheurs deux bourses de recherches annuelles. Le nom de ce programme fait honneur au Dr Carl-Bertil Laurell, qui a été le premier à décrire le déficit alpha1-antitrypsine (déficit d'AAT) en 1963. L'objectif principal du programme eALTA est d'identifier et de soutenir des projets de recherche visant à mieux comprendre les mécanismes du déficit d'AAT, améliorer les thérapies existantes et identifier de nouvelles thérapies potentielles.  Le programme eALTA permet aussi d'attirer de nouveaux cliniciens et scientifiques vers le domaine des maladies liées au déficit d'AAT et promeut la collaboration entre les scientifiques de ce secteur de recherche.  Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter le site http://www.eALTA.eu/.

À propos de Grifols

Grifols est une société de soins de santé mondiale qui produit des thérapies dérivées du plasma et fabrique des produits pharmaceutiques, des solutions intraveineuses, des outils de diagnostic et des dispositifs médicaux. En tant que troisième producteur mondial de thérapies dérivées du plasma, Grifols dispose d'une présence dans plus de 90 pays et est leader mondial de la collecte de plasma. La société gère 147 centres de don de plasma à travers les États-Unis, Ces centres recueillent du plasma riche en protéines, qui est ensuite testé et transformé en médicaments vitaux destinés aux patients atteints de maladies rares telles que troubles de saignement, déficits immunitaires et emphysème génétique. Les actions de classe A de la société sont cotées à la bourse de Madrid (MCE : GRF) depuis 2006 et figurent dans l'Ibex-35 depuis 2008. En 2011, la société a enregistré des actions de catégorie B sans droit de vote sur le marché espagnol continu sous le symbole GRF.P, et aux États-Unis au NASDAQ sous le symbole GRFS. 

À propos de Prolastin® Prolastina® Pulmolast®

Ingrédients actifs : inhibiteur de l'alpha(1)-protéinase humain. Poudre et solvant pour reconstituer une solution pour perfusion. 1 ml de la solution reconstituée contient 25 mg de l'inhibiteur de l'alpha(1) -protéinase humain. Composition : 1 flacon contient 1000 mg de l'inhibiteur de l'alpha(1) -protéinase humain. Autres ingrédients : Poudre : Chlorure de sodium et dihydrogénophosphate de sodium ; solvant: eau pour préparations injectables. Indications : traitement d'augmentation à long terme chez les patients souffrant d'un déficit de l'inhibiteur de l'alpha(1) -protéinase humain (phénotypes PiZZ, PiZ-Null, PiNull-Null et PiSZ) dans les limites d'une obstruction modérée du débit d'air (VEF1 35-60 %) et d'une évaluation de condition clinique (handicap). Contre-indications : Prolastin(R) ne doit pas être administré aux personnes atteintes d'un déficit sélectif en immunoglobulines et présentant des anticorps aux IgA sous forme d'allergies pouvant entraîner une anaphylaxie ainsi que chez les patients hypersensibles aux inhibiteurs de l'alpha(1)-protéinase humain ou à l'un de ses ingrédients. Étant donné que Prolastin(R) peut provoquer une augmentation transitoire du volume plasmatique, il convient d'être particulièrement vigilant avec les insuffisants cardiaques graves et les patients susceptibles de souffrir d'une surcharge circulatoire. Utilisation pendant la grossesse et l'allaitement: il n'existe aucune donnée clinique concernant l'utilisation de Prolastin(R) pendant la grossesse. Des études animales n'ont pas été effectuées. La prudence est de rigueur lors d'une utilisation pendant la grossesse. On ne sait pas si l'inhibiteur de l'alpha(1)-protéinase humain passe dans le lait maternel. Aucune étude sur des animaux n'a été effectuée pour déterminer si cela est le cas ou non. Au moment de décider si un traitement avec Prolastin(R) doit être poursuivi ou arrêté, les avantages de l'allaitement au sein pour l'enfant et les bénéfices d'un traitement avec Prolastin(R) pour la mère doivent être pris en compte. Effets indésirables : Inhabituels : frissons, fièvre, symptômes de la grippe, douleurs de la poitrine, urticaire, vertiges/somnolence, céphalées, dyspnée, éruption cutanée, nausée, arthralgie ; rares : réactions d'hypersensibilité, douleurs dorsales, tachycardie, hypotension, hypertension ; très rares :anaphylaxie. Les maladies infectieuses imputables à une transmission pathogène suite à une administration de médicaments à base de sang ou de plasma humain ne sont pas à exclure complètement. Disponible sur ordonnance uniquement. Date de l'information : Avril 2012. Grifols Deutschland GmbH, 60528 Francfort, Allemagne.

Prolastin(R) est licencié dans 14 pays européens (Autriche, Allemagne, Belgique, Danemark, Espagne, Finlande, Grèce, Irlande, Italie, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Suède) ainsi qu'en Suisse.

A propos de Trypsone®

Trypsone® est indiqué pour une thérapie par augmentation chronique et pour un traitement d'entretien chez les adultes présentant un déficit congénital en AAT (phénotypes PiZZ, PiZ (Null), Pi (null) (null), PiSZ) avec un emphysème panlobulaire cliniquement démontré. Le déficit en AAT est une maladie génétique dans laquelle de faibles niveaux de la protéine alpha-1 peut entraîner un emphysème. Des études cliniques ont démontré que Trypsone® maintient des taux protecteurs d'AAT et augmente la capacité anti-élastase dans les poumons des patients présentant un déficit en AAT. Trypsone a démontré une bonne sécurité et tolérabilité chez les patients souffrant d'un emphysème associé à une carence en AAT. Pour une posologie complète et des informations de sécurité, veuillez consulter le site http://www.aemps.gob.es/cima/fichasTecnicas.do?metodo=buscar.

SOURCE Grifols



RELATED LINKS
http://www.grifols.com

Custom Packages

Browse our custom packages or build your own to meet your unique communications needs.

Start today.

 

PR Newswire Membership

Fill out a PR Newswire membership form or contact us at (888) 776-0942.

Learn about PR Newswire services

Request more information about PR Newswire products and services or call us at (888) 776-0942.