2014

Les pays de l'UE intéressés par le réseau de transport de gaz ukrainien

KIEV, Ukraine, April 19, 2013 /PRNewswire/ --

La Pologne, la Hongrie, l'Italie, l'Allemagne et d'autres pays européens sont actuellement en cours de négociation afin de pouvoir utiliser les infrastructures de stockage de gaz souterraines de l'Ukraine.C'est ce qu'a annoncé le ministre de l'Énergie et du Charbon ukrainien Eduard Stavytskyi lors d'une conférence de presse à Kiev.Selon le ministre, la Pologne envisage, par exemple, de recourir aux installations de stockage de gaz pour maîtriser l'évolution des prix sur le marché national du gaz naturel. 

C'est en février 2013 que les pays membres de l'UE ont commencé à manifester de l'intérêt pour les systèmes de stockage de gaz ukrainiens. Le réseau de transport de gaz (RTG) du pays se double en effet de vastes installations de stockage souterraines composées de 13 unités d'une capacité totale de plus de 31 milliards de mètres cubes, selon zn.ua.  Ces sites permettent de stocker pendant les mois d'été un volume de gaz suffisant pour être utilisé pendant les périodes de pic de consommation hivernales en Europe.

Il est important de souligner que le 3 mai 2013 l'Ukraine et l'UE se réuniront à Bruxelles à l'occasion d'une table ronde sur la poursuite du développement du marché gazier ukrainien. Cette table ronde sera présidée par le Commissaire européen à l'énergie Günther Oettinger et par le ministre ukrainien de l'Énergie Eduard Stavytsyi. Une invitation à débattre de la modernisation du RTG ukrainien et de la création d'une plate-forme gazière est-européenne en Ukraine a été envoyée à la plupart des grandes sociétés gazières, dont la société russe Gazprom.

Outre le soutien apporté par l'UE à la modernisation du RTG ukrainien, le bloc des 27 pays membres aide l'Ukraine à diversifier son approvisionnement en gaz. Depuis novembre 2012, l'Ukraine reçoit ainsi du gaz allemand par l'intermédiaire de gazoducs polonais. Le volume de gaz importé transitant par le territoire polonais s'est élevé à 171 millions de mètres cubes entre novembre 2012 et avril 2013, selon un.ua.

De plus, l'Ukraine envisage en 2013 de signer des accords d'approvisionnement en sens inverse de gaz allemand transitant par les territoires hongrois et slovaques. En vertu de cette convention, l'Ukraine pourrait recevoir jusqu'à 7 milliards de mètres cubes de gaz. Selon le ministre Eduard Stavytskyi, cela devrait avoir un impact sur le prix auquel l'Ukraine achète actuellement du gaz russe (plus de 400 dollars américains pour mille mètres cubes de gaz).

À noter qu'en mars 2013, de nombreuses sociétés privées ont commencé, aux côtés de l'entreprise publique nationale Naftogaz, à fournir du gaz venu tant d'Europe que de Russie. À l'heure actuelle, c'est à la Russie que l'Ukraine achète la majeure partie de son gaz importé (20 milliards de mètres cubes prévus en 2013 selon Interfax).

SOURCE Worldwide News Ukraine



More by this Source


Custom Packages

Browse our custom packages or build your own to meet your unique communications needs.

Start today.

 

PR Newswire Membership

Fill out a PR Newswire membership form or contact us at (888) 776-0942.

Learn about PR Newswire services

Request more information about PR Newswire products and services or call us at (888) 776-0942.