L'industrie et les ONG partagent le fruit de leurs recherches sur la prévention des maladies tropicales négligées

- De fructueux partenariats public-privé pourraient favoriser un renforcement de la participation des secteurs public et privé

BERLIN, 28 septembre 2012 /PRNewswire/ -- Des associations internationales œuvrant en faveur de la santé et des représentants de l'industrie pharmaceutique se sont réunis pour débattre des stratégies à élaborer afin d'améliorer leur collaboration et d'accroître l'implication du secteur privé dans les programmes de prévention et de traitement des maladies tropicales négligées (MTN). Lors d'un atelier organisé à Berlin, des experts de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), de la Fondation Bill & Melinda Gates, de Verband der forschenden Pharma-Unternehmen (vfa), Merck KGaA, Merck & Co., Inc., Eisai Co. Ltd., Bayer HealthCare, Sanofi, du Parlement britannique et du Réseau mondial de lutte contre les maladies tropicales négligées (Global Network for Neglected Tropical Diseaseslobal Network for Neglected Tropical Diseases ont échangé de nouvelles idées et appelé à un élargissement des partenariats afin d'atteindre l'objectif fixé par l'OMS en matière de prévention et d'éradication des MTN les plus courantes à l'horizon 2020.

Les MTN touchent plus de 1,4 milliard de personnes dans le monde, dont 500 millions d'enfants, et grèvent davantage les dépenses de santé que le paludisme et la tuberculose. Les MTN peuvent avoir des répercussions graves. Elles sont notamment à l'origine de cécité, de gonflements massifs des appendices et des membres, de malnutrition sévère, d'anémie et de complications lors des grossesses. Elles contribuent dans une large mesure à la pauvreté en réduisant l'assiduité scolaire des enfants et la productivité du travail des adultes. Ces dernières années, des organisations issues de la société civile, des gouvernements et entreprises du secteur privé ont pris des mesures pour sensibiliser le public au problème que constituent les MTN et renforcer le soutien apporté aux efforts de recherche et développement destinés à améliorer les méthodes de traitement.

« Depuis le lancement en 1987 du premier programme de prévention et d'éradication de l'onchocercose en Afrique et dans les Amériques, un grand nombre de programmes et de campagnes ont été mis en place et ont permis de réaliser des progrès visibles en matière de maîtrise des MTN. Les dons de médicaments des sociétés pharmaceutiques axées sur la recherche ont joué un rôle essentiel dans ces avancées », a déclaré Cornelius Erbe, directeur de la stratégie et des opérations internationales de Verband der forschenden Pharma-Unternehmen (vfa). « Dans le cadre de la déclaration de Londres de janvier 2012, notre secteur a fait d'ambitieuses promesses, s'engageant à contribuer à la maîtrise, voire à l'élimination d'au moins dix MTN d'ici 2020. Les laboratoires mettent actuellement au point un nombre croissant de nouveaux médicaments et vaccins pour les MTN dans le cadre de partenariats de développement de produits. »

L'atelier s'est penché sur les progrès réalisés depuis la « Déclaration de Londres », en termes notamment de médicaments donnés par les sociétés pharmaceutiques, de soutien des gouvernements donateurs aux programmes de lutte contre les MTN ainsi qu'aux nouvelles initiatives en matière de recherche et développement. Le groupe a également traité de la nécessité de nouveaux partenariats entre le secteur privé et les organisations non gouvernementales (ONG) en vue de la création de modèles de traitement qui permettront, à terme, aux pays où perdurent des foyers d'infection endémiques de gérer leurs propres programmes de lutte contre les MTN.

« Les dons de médicaments ainsi que le soutien en matière de recherche et développement fournis par les sociétés pharmaceutiques ne constituent que le début d'une vaste collaboration entre le secteur privé, les ONG et les États dont le but est d'atteindre les objectifs d'élimination des maladies fixés pour 2020 », a déclaré le docteur Neeraj Mistry, directeur général du réseau mondial de lutte contre les maladies tropicales négligées. « Nous sommes sur le point de former un mouvement mondial pour la santé qui permettra d'améliorer la vie de millions de personnes, mais pour aller de l'avant nous avons besoin du soutien des secteurs privé et public. »

Pour clore les rencontres, son excellence John A. Kufuor, Président de la République du Ghana (2001-2009) et de l'Union africaine (2007-2008) a prononcé le discours de clôture de la soirée. M. Kufuor a été nommé envoyé spécial du réseau mondial de lutte contre les maladies tropicales négligées en avril 2012. Dans le cadre de cette mission, il s'emploie à renforcer l'importance de la lutte contre les MTN auprès de ses partenaires pour le développement, notamment les gouvernements allemand, norvégien et américain afin de les inciter à intégrer la lutte contre les MTN dans leurs programmes de développement intersectoriels en faveur de la santé dans le monde.

« L'événement de ce jour nous rappelle que de grands progrès ont déjà été accomplis dans la lutte contre l'éradication des MTN », a indiqué M. Kufuor. « Les partenariats actuels entre des groupes de la société civile, des organisations multilatérales, des gouvernements et le secteur privé vont servir de tremplins pour aller de l'avant et favoriser un engagement accru du secteur privé, qui ne se limite pas aux sociétés pharmaceutiques, dans les programmes de lutte contre les MTN en Afrique, Asie et Amérique latine. »

Le réseau mondial de lutte contre les maladies tropicales négligées, créé par le Sabin Vaccine Institute, et l'association allemande des sociétés pharmaceutiques axées sur la recherche (vfa, Verband der forschenden Pharma-Unternehmen) ont accueilli les rencontres de jeudi. Pour en savoir plus sur le programme, les MTN ou obtenir une photo de John A. Kufuor, veuillez consulter le site www.globalnetwork.org ou www.vfa.de/pm20120928.

À propos du réseau mondial de lutte contre les maladies tropicales négligées
Le réseau mondial de lutte contre les maladies tropicales négligées (Global Network for Neglected Tropical Diseases) est une initiative du Sabin Vaccine Institute qui travaille en partenariat avec les organismes internationaux, gouvernements, scientifiques, groupes chargés de la mise en place des programmes et organisations œuvrant en faveur du développement dans le but de sensibiliser l'opinion, renforcer la volonté politique et dégager les financements nécessaires à la maîtrise et à l'élimination de sept des maladies tropicales négligées (MTN) les plus fréquentes d'ici 2020.

À propos du Sabin Vaccine Institute
Le Sabin Vaccine Institute est un organisme à but non lucratif relevant de l'article 501(c)(3) du code fiscal des États-Unis formé de scientifiques, de chercheurs et de défenseurs du droit à la santé qui ont à cœur de réduire la souffrance humaine inutile causée par les maladies tropicales négligées pouvant être prévenues par un vaccin. Sabin travaille de concert avec des gouvernements, d'importants organismes publics et privés ainsi que des établissements d'enseignement pour offrir des solutions à certains des problèmes de santé les plus répandus au monde. Depuis sa fondation en 1993 en l'honneur de l'inventeur du vaccin contre la polio administrable par voie oral, le Dr Albert B. Savin, l'Institut a été au premier plan des efforts entrepris pour éliminer, prévenir et soigner ces maladies, en développant de nouveaux vaccins, préconisant l'utilisation des vaccins existants et agissant en faveur d'un accès accru aux traitements médicaux abordables. Pour plus d'informations, veuillez consulter le site www.sabin.org

À propos de Verband der forschenden Pharma-Unternehmen (vfa)
La vfa, l'association des sociétés pharmaceutiques axées sur la recherche (vfa), est un groupement sectoriel de laboratoires pharmaceutiques orientés recherche en Allemagne. Quarante-quatre grandes sociétés pharmaceutiques axées sur la recherche font partie de la vfa. Avec plus de cent filiales et sociétés affiliées, elles emploient près de 90 000 personnes en Allemagne.

SOURCE Sabin Vaccine Institute



RELATED LINKS
http://www.sabin.org

More by this Source

Best of Content We Love 2014 


Custom Packages

Browse our custom packages or build your own to meet your unique communications needs.

Start today.

 

PR Newswire Membership

Fill out a PR Newswire membership form or contact us at (888) 776-0942.

Learn about PR Newswire services

Request more information about PR Newswire products and services or call us at (888) 776-0942.