2014

L'UE doit mieux protéger les citoyens contre l'hépatite, selon l'ELPA, l'Association européenne de patients malades du foie

BRUSSELS, July 28, 2013 /PRNewswire/ --

Il existe encore des différences surprenantes dans la prévention de l'hépatite et l'accès au traitement à travers les différents États membres de l'UE. Presque un an après la publication de l'Indice de performance européen pour la lutte contre l'hépatite par l'Association européenne de patients malades du foie (ELPA), la situation ne s'est pas beaucoup améliorée. « Même les États membres de l'UE qui se classent en haut de l'Indice ne se comportent pas bien de façon régulière, le font plutôt sur des aspects spécifiques et sont en retard sur d'autres », a déclaré Tatjana Reic, présidente de l'ELPA, à l'occasion de la journée mondiale sur l'hépatite (WHD), le 28 juillet.

L'Allemagne, par exemple, est forte dans la prévention et le traitement médical, mais est en retard en ce qui concerne la détection précoce. Le plus surprenant reste l'insuffisance générale dans les actions gouvernementales au niveau holistique stratégique. Ces conclusions et des conclusions plus détaillées sur la situation dans les États membres de l'UE, la Suisse et la Norvège peuvent être trouvées dans l'« Indice de performance européen pour la lutte contre l'hépatite », dirigé par l'ELPA et le centre d'études et de recherches suédois Health Consumer Powerhouse.

« Encourager les États membres à développer des projets nationaux contre l'hépatite pour réduire des inégalités alarmantes dans la prévention, la détection et l'accès au traitement contre l'hépatite virale est un pas important vers l'avant », a expliqué Mme Reic.

Fondée en 2004, l'ELPA représente aujourd'hui 30 organisations de patients malades du foie dans 24 pays et participe à la campagne pour promouvoir la WHD chaque année. Coïncidant avec les célébrations de cette année, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) annoncera « Hépatite virale : Rapport sur la politique mondiale ». Le Rapport présente les politiques gouvernementales de chaque État membre de l'Organisation mondiale de la santé sur l'hépatite virale.

« Les efforts et le dévouement de l'OMS pour accroître la sensibilisation à l'hépatite virale et traiter les problèmes sont remarquables. En tant qu'organisation de patients, à l'ELPA, nous soutenons totalement cette initiative et continuerons notre collaboration fructueuse avec l'OMS en complimentant le Rapport et partageant la perspective des malades », a expliqué Mme Reic.

L'hépatite est une inflammation du foie, plus généralement causée par une infection virale. À travers l'Europe, 23 millions de citoyens sont infectés par le virus de l'hépatite, avec beaucoup de nouvelles infections annuellement et 125 000 issues fatales chaque année en raison des maladies liées à l'hépatite, un nombre qui est en augmentation. L'OMS estime que deux milliards de personnes ont été infectées dans le monde entier par le virus de l'hépatite B, que plus de 150 millions souffrent d'une hépatite C chronique et que plus de 350 millions vivent avec des infections chroniques du foie. Sans traitement, les deux types peuvent mener à une cirrhose et un cancer et peuvent causer des dommages secondaires graves comme les maladies cardiovasculaires ou le diabète.

http://www.elpa-info.org

SOURCE European Liver Patients Association (ELPA)




Custom Packages

Browse our custom packages or build your own to meet your unique communications needs.

Start today.

 

PR Newswire Membership

Fill out a PR Newswire membership form or contact us at (888) 776-0942.

Learn about PR Newswire services

Request more information about PR Newswire products and services or call us at (888) 776-0942.