L'Ukraine et la Chine intensifient leur collaboration

KIEV, Ukraine, January 16, 2013 /PRNewswire/ --

L'Ukraine et la Chine ont considérablement accentué leur collaboration ces deux dernières années, a fait remarquer le président de la République ukrainienne Viktor Ianoukovitch lors d'une réunion à Kiev avec le ministre de la Défense chinois Liang Guanglie. La coopération entre les deux pays porte plus particulièrement sur l'agriculture, la production d'énergie et les échanges bilatéraux.

En 2011, le volume des échanges entre la Chine et l'Ukraine a progressé de près de 35 % pour dépasser les 10 milliards de dollars américains. Au cours du premier semestre 2012, l'Ukraine a augmenté ses importations chinoises de près de 23 %, selon china.mfa.gov.ua. Les minerais constituent l'essentiel des exportations ukrainiennes vers la Chine, les appareils électriques et les machines représentant la majeure partie des importations.

La Chine, qui est le plus grand consommateur de blé au monde, prévoit en outre d'acheter environ 3 millions de tonnes de blé ukrainien par an dans les années à venir. Pour contribuer à stimuler la production de blé ukrainien, la Chine a octroyé à l'Ukraine un prêt de 3 milliards de dollars américains destiné au secteur agricole.

Ce prêt doit permettre d'augmenter le volume des échanges, d'accroître la productivité et de favoriser la modernisation des équipements du secteur agricole ukrainien. Il servira à financer l'achat par l'Ukraine d'agents de protection des cultures, de graines et d'équipement à la Chine ainsi qu'à la culture des terres et à la construction d'une usine de production d'engrais biologiques et d'agents de protection des cultures.

Il convient de souligner que, en 2012, l'Ukraine a produit une vingtaine de millions de tonnes de blé, dont ce pays d'Europe de l'Est était prêt à vendre plus de la moitié à des acheteurs étrangers, a indiqué le ministre ukrainien de l'Agriculture Mykola Prysyazhnyuk. En 2011, l'Ukraine est devenu le troisième fournisseur de blé au monde après les États-Unis et l'Argentine.

Comme elle le fait pour les échanges, la Chine prévoit d'augmenter ses investissements en Ukraine. Les principaux domaines dans lesquels le pays investit sont les infrastructures (chemin de fer reliant Kiev à Boryspil où se trouve le plus grand aéroport du pays), l'énergie (construction d'une centrale de cogénération d'électricité et de chaleur), l'industrie houillère, l'agriculture et la construction automobile.

À noter qu'en décembre 2012, la société nationale de gaz et de pétrole Naftogaz a conclu une convention de crédit de 3,656 milliards de dollars américains avec la banque nationale chinoise pour le développement en vue de financer un programme de remplacement du gaz naturel par du charbon produit localement. Autre exemple : la société agricole ukrainienne Ukrlandfarming PLC a accepté en 2012 un investissement de 4 milliards de dollars américains de l'entreprise chinoise CAMC Engineering Co., Ltd.

En 2013, le volume des investissements chinois dans des projets agricoles ukrainiens devrait atteindre 600 millions de dollars américains, a indiqué Chi Kin Fung, directeur exécutif de l'Association pour la coopération internationale dans le domaine de l'ingénierie.

SOURCE Worldwide News Ukraine



More by this Source


Custom Packages

Browse our custom packages or build your own to meet your unique communications needs.

Start today.

 

PR Newswire Membership

Fill out a PR Newswire membership form or contact us at (888) 776-0942.

Learn about PR Newswire services

Request more information about PR Newswire products and services or call us at (888) 776-0942.