2014

Thomson Reuters prédit les lauréats du prix Nobel 2012

- La téléportation quantique entre autres découvertes recevrait les honneurs en sciences ; l'homme qui avait prédit les bulles boursières et immobilières fait partie des sélectionnés en économie

PHILADELPHIE, 20 sept. 2012 /PRNewswire/ -- Alors que les yeux du monde entier sont rivés sur Stockholm et l'annonce prochaine des lauréats du Prix Nobel 2012, le département scientifique de Thomson Reuters, la plus importante source mondiale de renseignements pour les entreprises et les professionnels, a dévoilé aujourd'hui les noms des lauréats selon les citations pour l'année 2012 – chercheurs susceptibles d'être en lice pour le prix Nobel.

Chaque année, les analystes des citations de Thomson Reuters extraient des données exclusives grâce à la plate-forme de recherche de la société, Web of Knowledge™ et déterminent quels sont les chercheurs les plus influents dans les différentes catégories du prix Nobel, à savoir la chimie, la physique, la physiologie ou la médecine, et l'économie. En se basant sur le nombre de fois que leurs travaux sont cités, la société nomme ces chercheurs ayant un fort impact des lauréats selon les citations de Thomson Reuters. On s'attend à ce que ces chercheurs reçoivent un prix Nobel, soit cette année ou dans l'avenir.

« Notre processus de sélection des lauréats selon les citations fonctionne un peu comme le processus de sélection de la Fondation Nobel », déclare David Pendlebury, analyste des citations chez Thomson Reuters. « Nous reconnaissons les découvertes fondamentales et identifions les personnes les plus importantes ayant contribué à ces découvertes. Nos lauréats selon les citations ont apporté des contributions si importantes à la science que nous les considérons comme pairs des lauréats du prix Nobel sur tous les plans. Ils n'ont tout simplement pas encore gagné. »

Les lauréats selon les citations se classent parmi les un dixième d'un pour cent (0,1%) de chercheurs dans leurs domaines en termes d'impact des citations. Pour les choisir, on examine le nombre de citations extraites de leurs publications au cours des trois dernières décennies. Les lauréats 2012 comptent 21 chercheurs influents dont les découvertes de premier ordre concernent des travaux novateurs comme la téléportation quantique (Charles H. Bennett d'IBM Corporation, Gilles Brassard de l'Université de Montréal et William K. Wootters du Williams College), la démonstration expérimentale de la « lumière lente » (Stephen E. Harris de l'Université Stanford et Lene V. Hau de l'Université de Harvard) et les découvertes fondamentales de la régulation génétique (C. David Allis de l'Université Rockefeller et Michael Grunstein de l'Université de Californie, Los Angeles).

Les travaux novateurs de Robert Shiller de l'Université de Yale en matière de volatilité des marchés et de dynamique des prix des actifs figurent également parmi les réalisations de grande envergure de cette année. M. Shiller est pour être l'auteur du best-seller Exubérance irrationnelle, qui avait mis en garde contre l'effondrement de la Bourse et la bulle immobilière.

Treize des lauréats selon les citations 2012 sont issus d'institutions américaines, deux du Canada, trois du Japon et trois du Royaume-Uni. Thomson Reuters en est à sa onzième année de prévisions et a déjà prédit 26 lauréats du prix Nobel à ce jour.

Pour des informations détaillées sur les lauréats selon les citations et leurs domaines de recherche et pour en savoir davantage sur les lauréats précédemment nommés qui sont toujours en lice pour le prix Nobel, veuillez consultez le site des lauréats selon citation de Thomson Reuters à l'adresse http://sciencewatch.thomsonreuters.com/nobel.

Suivez @nobelcitings et @TR_ScienceWatch sur Twitter.com pour les dernières nouvelles sur les prévisions et une analyse plus approfondie de leurs domaines de recherche. Les utilisateurs Facebook sont invités à soumettre leurs suggestions quant aux lauréats du prix Nobel 2012 et participer aux discussions autour du Nobel sur la page Facebook Web of Knowledge.

Les lauréats de Thomson Reuters pour l'année 2012, classés par catégorie de prix Nobel, sont les suivants :


CHIMIE


Louis E. Brus
Professeur titulaire de la chaire Samuel Latham Mitchill  
Département de chimie
Université Columbia
New York, New York, États-Unis
Pour sa découverte des nanocristaux colloïdaux semi-conducteurs (points quantiques)


Akira Fujishima
Président, Université des sciences de Tokyo  
Professeur émérite Special University, Université de Tokyo
Conseiller suprême, Académie des sciences et de la technologie de Kanagawa
Tokyo, Japon
Pour sa découverte des propriétés photocatalytiques du dioxyde de titane (effet Honda-Fujishima)


Masatake Haruta
Professeur adjoint, département de chimie appliquée
Graduate School of Urban Environmental Sciences
Université métropolitaine de Tokyo
Tokyo, Japon
-et-
Graham J. Hutchings Professeur de chimie physique et directeur de l'Institut de catalyse de Cardiff
Université de Cardiff
Cardiff, Pays de Galles, Royaume-Uni
Pour leurs découvertes indépendantes fondamentales de la catalyse par l'or






PHYSIQUE


Charles H. Bennett
IBM Fellow
Centre de recherche Thomas J. Watson Research Center
IBM Corporation

Yorktown Heights, New York, États-Unis

-et-

Gilles Brassard

Directeur de recherche en informatique quantique

Université de Montréal

Montréal, Québec, Canada

-et-

William K. Wootters
Professeur de philosophie naturelle titulaire de la chaire Barclay Jermain

Département de physique

Williams College,

 Williamstown, Massachusetts, États-Unis

Pour leur description novatrice d'un protocole de téléportation quantique, qui a été depuis vérifiée expérimentalement


Leigh T. Canham

Directeur scientifique

pSiMedica Ltd.

Malvern

Professeur honoraire

Institut de physique et d'astronomie

Université de Birmingham

Birmingham, Angleterre, Royaume-Uni

Pour sa découverte de la photoluminescence du silicium poreux


Stephen E. Harris
Professeur de génie électrique titulaire de la chaire Kenneth et Barbara Oshman et professeur émérite de physique appliquée

Université Stanford

Stanford, Californie, États-Unis

-et-

Lene V. Hau

Professeur de physique et de physique appliquée titulaire de la chaire Mallinckrodt

École d'ingénierie et de sciences appliquées

Université Harvard

Cambridge, Massachusetts, États-Unis

Pour la démonstration expérimentale de la transparence induite électromagnétiquement (Harris) et de la « lumière lente » (Harris et Hau)








PHYSIOLOGIE ou MÉDECINE


C. David Allis

Professeur tri-institutionnel et professeur Joy and Jack Fishman

Directeur, Laboratoire de biologie de la chromatine et de l'épigénétique
Université Rockefeller

 New York, New York, États-Unis

-et-

Michael Grunstein

Professeur émérite de chimie biologique

Faculté de médecine Geffen

Université de Californie à Los Angeles

Los Angeles, Californie, États-Unis

Pour leurs découvertes fondamentales concernant la modification des histones et leur rôle dans la régulation génétique


Anthony "Tony" R. Hunter

Société américaine du cancer
Laboratoire de biologie moléculaire et cellulaire

Chaire Renato Dulbecco

Institut Salk pour les études biologiques

Professeur adjoint, département de biologie moléculaire

Université de Californie, San Diego

La Jolla, Californie, États-Unis

Pour la découverte de la phosphorylation sur tyrosine et les contributions à la compréhension des protéines kinases et leur rôle dans la transduction du signal

-et-

Anthony "Tony" J. Pawson

Chercheur émérite et président d'Apotex en oncologie moléculaire

Institut de recherche Samuel Lunenfeld de l'hôpital Mount Sinai

Professeur au département de génétique moléculaire

Université de Toronto

Toronto, Ontario, Canada

Pour l'identification de la phosphotyrosine liant le domaine SH2 et la démonstration de sa fonction dans les interactions entre protéines


Richard O. Hynes
Professeur pour la recherche sur le cancer titulaire de la chaire Daniel K. Ludwig

Institut David H. Koch pour la recherche intégrative sur le cancer

Institut de technologie du Massachusetts

Chercheur à l'Institut médical Howard Hughes

Cambridge, Massachusetts, États-Unis

-et-

Erkki Ruoslahti
Professeur émérite, Centre de recherche en nanomédecine

Institut de recherche médicale Sanford-Burnham

Université Santa Barbara de Californie

Santa Barbara, Californie, États-Unis

-et-

Masatoshi Takeichi
Directeur, Centre pour la biologie développementale RIKEN

Kobe, Japon

Pour les découvertes novatrices de molécules d'adhérence cellulaire, Hynes et Ruoslahti pour les intégrines et Takeichi pour les cadhérines






ÉCONOMIE


Sir Anthony B. Atkinson
Professeur-chercheur, département d'économie
Université d'Oxford,
Oxford, Angleterre, Royaume-Uni
Pour ses études sur l'inégalité des revenus et ses contributions pour l'État-providence et l'économie du secteur public
-et-
Angus S. Deaton
Professeur d'affaires internationales titulaire de la chaire Dwight D. Eisenhower et professeur d'économie et d'affaires internationales
Woodrow Wilson School
Université de Princeton
Princeton, New Jersey, États-Unis
Pour ses recherches empiriques sur la consommation, les revenus et l'épargne, la pauvreté et la santé et le bien-être


Stephen A. Ross
Professeur d'économie et de finance titulaire de la chaire Franco Modigliani
The MIT Sloan School of Management
Institut de technologie du Massachusetts
Cambridge, Massachusetts, États-Unis
Pour sa théorie de l'arbitrage et autres contributions fondamentales dans le domaine de la finance


Robert J. Shiller
Professeur d'économie titulaire de la chaire Arthur M. Okun  
Fondation Cowles pour la recherche en économie et professeur de finance  
Centre international pour la finance
Université de Yale
New Haven, Connecticut, États-Unis
Pour ses contributions novatrices dans la volatilité des marchés financiers et la dynamique des prix des actifs







Thomson Reuters
Thomson Reuters est la plus importante source mondiale de renseignements pour les entreprises et les professionnels. Nous combinons expertise industrielle et technologie innovante pour fournir des informations essentielles aux grands décideurs dans les secteurs financiers et des risques, juridiques, fiscaux et comptables, scientifiques, de la propriété intellectuelle, des sciences et des médias, alimentées par l'agence de presse la plus réputée dans le monde. Avec un siège social situé à New York et des grands bureaux à Londres et Eagan, dans le Minnesota, Thomson Reuters emploie près de 60 000 personnes dans plus de 100 pays. Pour plus d'informations, veuillez consulter le site www.thomsonreuters.com.

SOURCE Thomson Reuters



RELATED LINKS
http://www.thomsonreuters.com

More by this Source


Custom Packages

Browse our custom packages or build your own to meet your unique communications needs.

Start today.

 

PR Newswire Membership

Fill out a PR Newswire membership form or contact us at (888) 776-0942.

Learn about PR Newswire services

Request more information about PR Newswire products and services or call us at (888) 776-0942.