2014

Un commissaire européen favorable à la coopération mais pas à l'adhésion de l'Ukraine à l'Union douanière

KIEV, Ukraine, February 6, 2013 /PRNewswire/ --

La coopération de l'Ukraine avec l'Union douanière sur des points qui ne sont pas en contradiction avec les conditions générales de l'accord d'association est considérée favorablement, a déclaré le commissaire européen à l'élargissement et à la politique européenne de voisinage Štefan Füle. L'adhésion à l'Union douanière prive toutefois l'État membre de sa souveraineté et de son droit souverain sur sa politique en matière de commerce extérieur, a-t-il ajouté. Il est néanmoins évident que Bruxelles et Kiev ont tout intérêt à continuer d'entretenir de bonnes relations avec leurs voisins, au nombre desquels figure Moscou, a souligné M. Füle.

Dans sa déclaration, le commissaire européen a signalé que pour s'assurer de la parfaite compatibilité de cette coopération avec l'accord d'association, des consultations intensives seraient nécessaires.

L'UE ne peut prendre aucun engagement en vertu de l'accord d'association avec un pays qui ne dispose pas de droits souverains et dont les décisions en matière de commerce extérieur ne lui appartiennent pas, a affirmé Štefan Füle. « Nous ne pouvons pas entamer de relation avec l'Ukraine en sachant que quelqu'un d'autre, quelque part, prendra la décision », a indiqué le haut fonctionnaire européen dont les propos ont été rapportés par Interfax-Ukraine.

Le 24 décembre 2012, le Premier ministre ukrainien Mykola Azarov aurait dit qu'il était possible de parvenir à un compromis en matière de coopération entre l'Ukraine, l'Union européenne et l'Union douanière. La Commission européenne a ensuite annoncé que le rapprochement de l'Ukraine avec l'Union douanière n'était pas compatible avec l'accord d'association entre l'UE et l'Ukraine.

À noter que la Russie propose, de longue date, à l'Ukraine de rejoindre l'Union douanière en lui promettant notamment un gaz moins cher. L'Ukraine est disposée à collaborer avec l'Union douanière sans toutefois y adhérer sous quelque format que ce soit, « 3+1 », accession progressive ou autre.

Le président Viktor Ianoukovitch avait précédemment rejeté l'offre faite par la Russie de lui vendre du gaz moins cher en échange d'une coopération économique et politique plus étroite avec les pays voisins, soulignant que Kiev était toujours déterminée à intégrer l'Union européenne.

Après avoir été paraphé par les parties en 2012, l'AA est actuellement en cours de traduction. Le document comprend deux volets : un volet régissant les problématiques d'ordre politique (dialogue politique, réforme, association et coopération en matière de politique étrangère et de sécurité) et un autre portant sur l'intégration économique (réglementation de la concurrence, douanes, énergie, propriété intellectuelle, marchés publics, services et développement durable), créant ainsi une zone de libre-échange approfondi et complet.

SOURCE Worldwide News Ukraine



More by this Source


Custom Packages

Browse our custom packages or build your own to meet your unique communications needs.

Start today.

 

PR Newswire Membership

Fill out a PR Newswire membership form or contact us at (888) 776-0942.

Learn about PR Newswire services

Request more information about PR Newswire products and services or call us at (888) 776-0942.