Volta Resources met en évidence plusieurs cibles d'exploration aurifère sur des structures régionales dans la zone périphérique du projet de Kiaka, au Burkina Faso

TORONTO, April 12, 2013 /PRNewswire/ --

TSX : VTR

Volta Resources Inc. (« Volta Resources » ou la « Société ») (TSX : VTR) a réalisé en 2012 un levé géophysique aéroporté à haute résolution chevauchant la faille très prometteuse de Markoye. Ce levé a englobé plusieurs concessions adjacentes et à proximité de son projet aurifère phare de Kiaka. Ces concessions font l'objet d'un accord d'échange de permis conclu avec Randgold Resources (« Randgold ») et annoncé dans un communiqué de presse en date du 15 février 2012, en vertu duquel la position terrestre de la Société augmentera de 184 km2 à 1 661 km2 (Figure 1). Le processus administratif lié au transfert intégral du titre de propriété de ces concessions à Volta Resources est en cours d'exécution par les autorités du Burkina Faso.

Les activités de forage menées au cours des trois dernières années dans le cadre du projet de Kiaka de la Société ont donné lieu à une estimation des ressources minérales conformes à la norme canadienne 43-101 comprenant aujourd'hui des ressources totalisant 153,26 millions de tonnes à 0,99 g/t d'or pour 4 862 000 onces dans les catégories Mesurées et Indiquées et 33,74 millions de tonnes à 0,93 g/t d'or pour 1 006 000 onces dans la catégorie Présumées. Plusieurs autres gisements de classe mondiale contenant des millions d'onces d'or ont été découverts le long de la faille de Markoye, parmi lesquels la mine d'Essakane d'Iamgold, le projet de Bomboré d'Orezone, la mine de Taparko de Nord Gold et le projet de Tanlouka de Channel.

À Kiaka, la Société a conclu qu'une combinaison de lithologies de roche verte d'orientation Nord-Est et de structures sous-parallèles, recoupées par des structures d'orientation Nord liées à la faille de Markoye, avait généré les conditions qui expliquent le mieux l'emplacement du gisement aurifère. Une étude intégrée, comprenant l'interprétation d'imagerie géophysique à haute résolution et d'imagerie ASTER, a identifié plus de 20 cibles d'exploration de première classe sur les concessions récemment acquises correspondant à des lithologies de roche verte et des structures transversales d'orientation favorable.

La Société procède actuellement au suivi de ces cibles sur le terrain avec la représentation cartographique et l'évaluation de données d'exploration précédentes générées par Randgold à travers ces propriétés. À ce jour, les cibles suivantes ont été mises en évidence (Figure 2)[1] :

  • Nakomgo Ouest (concession de Nakomgo)
    • Résultats d'analyse des teneurs aurifères dans les sols dépassant 1 000 ppb d'or
    • Échantillon choisi de roche dure de 191 g/t d'or
    • 13 tranchées, dont la tranchée LNT03 recoupant 38 m à 1,39 g/t d'or
    • Forage RAB avec le puits LRB334 retournant 24 m à 4,6 g/t d'or, dont 6 m à 17,55 g/t d'or
  • Nakomgo Est (concession de Nakomgo)
    • Échantillons choisis de roche dure de jusqu'à 9,96 g/t d'or au sein d'une zone d'exploitation minière artisanale active.
  • Sinikere (concession de Tanema)
    • Résultats d'analyse des teneurs aurifères dans les sols anormalement élevés atteignant jusqu'à 210 ppb d'or
    • Échantillons choisis de roche dure avec des valeurs atteignant jusqu'à 4,73 g/t d'or
  • Goulanda (concession de Yibogo)
    • Anomalie d'or dans les sols de plus de 3 km de longueur avec des valeurs dépassant 1 000 ppb d'or, coïncidant avec des structures majeures
    • Échantillons choisis de roche dure avec plusieurs valeurs significatives atteignant jusqu'à 65,1 g/t d'or
    • 12 tranchées, dont GLT04 recoupant 24 m à 0,89 g/t d'or, dont 6 m à 3,21 g/t d'or, et GLT07 recoupant 14 m à 0,67 g/t d'or, dont 2 m à 3,96 g/t d'or
    • Forage RAB avec le puits GRB119 retournant 30 m à 1,76 g/t d'or, dont 6 m à 8,32 g/t d'or, et le puits GRB137 retournant 15 m à 1,04 g/t d'or, dont 3 m à 4,73 g/t d'or
  • Toula (concession de Basgana)
    • Échantillons choisis de roche dure retournant des valeurs dépassant 200 g/t d'or au sein d'une zone d'exploitation minière artisanale active
  • Basgana Sud et Centre (concession de Basgana)
    • Anomalies discontinues dans les sols à un niveau de 20 ppb d'or s'étendant sur une extension latérale de plus de 6 km, coïncidant avec des structures d'orientation Nord et Nord-Est
    • Fosses peu profondes retournant des valeurs de 2 m à 5,16 g/t et 1,5 m à 2,6 g/t
    • 10 tranchées, dont BAT01 recoupant 10 m à 1,6 g/t d'or, dont 2 m à 3,54 g/t d'or

Kevin Bullock, président et chef de la direction de Volta, a déclaré : « Le levé géophysique aéroporté nous a permis d'identifier plusieurs cibles de qualité situées dans des zones structurellement équivalente à l'emplacement de notre gisement aurifère de classe mondiale de Kiaka. Le suivi sur le terrain de ces cibles prioritaires a donné lieu à des résultats très encourageants jusqu'à présent et soutien les excellents résultats obtenus par Randgold lors de son exploration régionale dans cette zone. »

Conformément aux directives de la norme canadienne 43-101, la personne compétente pour le Projet aurifère de Kiaka est M. Guy Franceschi, vice-président des explorations chez Volta Resources. M. Franceschi est membre de la Fédération européenne des géologues et a examiné et approuvé le contenu de ce communiqué de presse.

À propos de Volta Resources :

Volta Resources possède un portefeuille de projets d'exploration aurifère de qualité au Burkina Faso et au Ghana, juridictions d'Afrique occidentale qui sont toutes deux favorables à l'industrie minière et comptent des gisements d'or éprouvés de classe mondiale. VTR se concentrera sur l'accélération de son projet aurifère phare de Kiaka (dont les ressources conformes à la norme canadienne 43-101 incluent 153,26 millions de tonnes à 0,99 g/t d'or pour 4 862 000 onces dans les catégories Mesurées et Indiquées et 33,74 millions de tonnes à 0,93 g/t d'or pour 1 006 000 onces dans la catégorie Présumées [voir le communiqué de presse du 10 janvier 2013], y compris 34,38 millions de tonnes à 1,04 g/t d'or pour 1 145 969 onces d'or dans la catégorie Prouvées et 91,70 millions de tonnes à 0,93 g/t d'or pour 2 742 353 onces d'or dans la catégorie Probables [voir le communiqué de presse du 3 mai 2012]) en vue d'une décision de développement, dans l'objectif d'achever une étude de faisabilité au troisième trimestre 2013. L'acquisition récente de propriétés autour du projet aurifère de Kiaka a conféré à la société une position terrestre extensive le long de la faille très prometteuse de Markoye, dans une importante province aurifère émergente.

Mise en garde concernant les informations prospectives :

Le présent communiqué de presse contient des « énoncés prospectifs » au sens de la législation canadienne sur les valeurs mobilières, qui impliquent des incertitudes et des risques inhérents. Les énoncés prospectifs incluent, sans pour autant s'y limiter, les énoncés concernant le prix futur de l'or et d'autres minéraux et métaux, l'estimation des ressources et réserves minérales, la réalisation d'estimations de réserves minérales, les dépenses en capital, les coûts et la synchronisation des ressources, les coûts et la synchronisation du développement de nouveaux gisements, la réussite des activités d'exploration, les délais autorisés par notre calendrier, les fluctuations des taux de change des devises, les exigences de capital supplémentaire, les règlementations gouvernementales des opérations minières, les risques environnementaux, les dépenses de remises en valeur inattendues, les litiges concernant les titres ou les réclamations et les limitations de la couverture d'assurance. De manière générale, ces énoncés prospectifs peuvent être identifiés par l'utilisation de termes tels que « prévoit », « s'attend à », « ne s'attend pas à », « budget », « programmé », « estimations », « prévisions », « a l'intention de », « anticipe », « n'anticipe pas » ou « croit » ou des variations de ces mots et expressions, ou encore, par l'indication que certains évènements, actions ou résultats « peuvent », « pourraient », « devraient » ou « pourront » « se produire », « avoir lieu » ou « être atteints ». Ces énoncés prospectifs sont assujettis à des risques, incertitudes et autres facteurs connus et inconnus susceptibles d'entraîner un écart considérable entre les résultats, le niveau d'activité, le rendement ou les réalisations réels de Volta Resources et ceux exprimés ou sous-entendus par lesdits énoncés prospectifs, y compris, mais sans s'y limiter : les risques associés aux activités internationales, les risques associés à l'intégration d'acquisitions, les risques associés aux activités des coentreprises, les résultats réels des activités d'exploration actuelles, les résultats réels des activités de réclamation actuelles ou futures, les conclusions des évaluations économiques, les modifications des paramètres des projets au fur et à mesure que les plans se précisent, les prix futurs de l'or et d'autres minéraux et métaux, les variations possibles des réserves, des teneurs et des taux de récupération des minerais, le mauvais fonctionnement de l'équipement ou des processus par rapport aux prévisions, les accidents, les conflits de travail et les autres risques associés à l'industrie minière, ainsi que les délais dans l'obtention d'autorisations ou de financements gouvernementaux ou dans l'achèvement des activités de développement ou de construction. Bien que la direction et les représentants de Volta Resources considèrent que les attentes reflétées dans lesdits énoncés prospectifs sont fondées sur des hypothèses raisonnables et qu'ils aient tenté d'identifier les facteurs importants susceptibles d'entraîner un écart considérable entre les résultats réels et ceux contenus dans les énoncés prospectifs, d'autres facteurs pourraient empêcher l'obtention des résultats anticipés, estimés ou prévus. Il n'est nullement garanti que ces énoncés s'avèrent exacts, puisque les résultats réels ainsi que les évènements futurs risquent de varier grandement par rapport à ceux anticipés dans ces énoncés. Par conséquent, les lecteurs ne doivent pas se fier outre mesure à ces énoncés prospectifs. Sauf si les lois applicables sur les valeurs mobilières l'exigent, Volta Resources rejette toute responsabilité quant à la mise à jour de tout énoncé prospectif figurant dans les références du présent communiqué de presse.

-------------------------------

[1]Les données ci-dessous ont été communiquées par Randgold, mais n'ont pas fait l'objet d'une vérification indépendante de la part de la Société, dont les décisions ne reposent pas sur ces données. La Société procède actuellement à l'examen et à l'évaluation de ces données.

PDF disponible à l'adresse : http://stream1.newswire.ca/media/2013/04/11/20130411_C4532_DOC_EN_25455.pdf

PDF disponible à l'adresse : http://stream1.newswire.ca/media/2013/04/11/20130411_C4532_DOC_EN_25457.pdf

Pour tout complément d'information :
veuillez consulter notre site Internet à l'adresse http://www.Voltaresources.com ou contacter :


Kevin Bullock, ingénieur professionnel, président et chef de la direction
Tél. : +1-(416)-867-2299 
Fax : +1-(416)-867-2298 
E-mail : kbullock@Voltaresources.com

Andreas Curkovic, Relations avec les investisseurs
Tél. : +1-(416)-577-9927 

SOURCE Volta Resources Inc.




Custom Packages

Browse our custom packages or build your own to meet your unique communications needs.

Start today.

 

PR Newswire Membership

Fill out a PR Newswire membership form or contact us at (888) 776-0942.

Learn about PR Newswire services

Request more information about PR Newswire products and services or call us at (888) 776-0942.