Aleris présente ses résultats du deuxième trimestre 2012

CLEVELAND, 6 août 2012 /PRNewswire/ -- Aleris International, Inc. a publié aujourd'hui ses résultats (chiffres non vérifiés) pour le trimestre et le semestre clos le 30 juin 2012.

Récapitulatif de la performance pour le deuxième trimestre

  • Les volumes ont continué à augmenter dans nos secteurs de marché mondiaux dans l'industrie aérospatiale et automobile, tandis que la hausse de la demande de la part de nos clients actifs dans l'industrie de la construction et du bâtiment en Amérique du Nord a été contrebalancée par une demande régionale européenne plus faible, entraînant une diminution de 4 % de nos volumes au deuxième trimestre 2012 comparativement au deuxième trimestre 2011.
  • Le bénéfice net attribuable à Aleris International, Inc. au deuxième trimestre 2012 s'est élevé à 34 M$, comparativement à 56 M$ au deuxième trimestre 2011. Le bénéfice net a été affecté négativement par une hausse des frais de démarrage liés à notre usine de laminage destinée à l'industrie aérospatiale à Zhenjiang, en Chine, des provisions pour impôts sur les bénéfices plus importantes et une augmentation des pertes latentes sur opérations de couverture.
  • Au deuxième trimestre 2012, le BAIIA ajusté a atteint 90 M$, comparativement à 95 M$ en 2011. Cette baisse est attribuable à la hausse de la demande de nos secteurs de marché mondiaux, y compris les secteurs des marchés mondiaux de l'industrie aérospatiale et automobile, et l'industrie nord-américaine de la construction et du bâtiment a été largement contrebalancée par des écarts serrés pour la ferraille et les métaux, à l'origine d'une diminution de 15 M$ du BAIIA ajusté.
  • La trésorerie provenant des activités d'exploitation a totalisé 62 M$ au deuxième trimestre 2012, comparativement à 81 M$ au deuxième trimestre 2011.
  • Les dépenses en capital ont augmenté au deuxième trimestre 2012, atteignant 96 M$, alors que nous continuons à faire avancer nos initiatives stratégiques, notamment notre usine de laminage à Zhenjiang, en Chine, et le projet de développement de tôlerie de carrosserie large à Duffel, en Belgique. Pour ces deux projets, les travaux de construction devraient s'achever d'ici à la fin de l'année, avec un début de production dans notre usine de laminage de Zhenjiang prévu au premier trimestre 2013.
  • Au 30 juin 2012, les liquidités totalisaient 589 M$, dont 459 M$ de disponibilités en vertu de la facilité de crédit renouvelable de la société et 130 M$ de trésorerie.



Aleris International, Inc.(1)



Trimestre clos le


Semestre clos le



30 juin 2012


30 juin 2011


30 juin 2012


30 juin 2011


(en millions de dollars, en milliers de tonnes métriques)

(non vérifié)











Tonnes métriques facturées :









    Produits laminés, Amérique du Nord

105


101


203


190


    Produits laminés, Europe

72


85


144


170


    Extrusions

18


20


37


40


    Recyclage et alliages spéciaux, Amérique du          Nord

225


226


451


447


    Recyclage et alliages spéciaux, Europe

97


104


200


206


    Expéditions intersectorielles

(10)


(10)


(19)


(21)


    Total des tonnes métriques facturées 

507


526


1016


1032











Chiffre d'affaires

1171 $


1328 $


2311 $


2520 $











Bénéfice net attribuable à Aleris International, Inc.

34 $


56 $


82 $


114 $











BAIIA ajusté

90 $


95 $


170 $


173 $











Trésorerie provenant des activités d'exploitation  

62 $


81 $


36 $


25 $











(1) Aleris International, Inc. est une filiale en propriété exclusive d'Aleris Corporation dont les actifs, les passifs et les opérations sont uniquement ceux d'Aleris International, Inc. Les résultats d'exploitation d'Aleris Corporation sont identiques à ceux d'Aleris International, Inc.



Au deuxième trimestre 2012, le chiffre d'affaires a atteint environ 1,2 milliard de dollars, comparativement à 1,3 milliard de dollars au deuxième trimestre 2011. Une meilleure gamme de produits issue d'une demande accrue de nos secteurs des marchés mondiaux de l'industrie aérospatiale et automobile, de volumes supérieurs de l'industrie nord-américaine de la construction et du bâtiment, ainsi qu'un pourcentage plus faible de volumes de recyclage ont contrebalancé l'impact négatif d'une baisse de 24 % des prix à la Bourse des métaux de Londres (« LME »), du renforcement du dollar américain et de la baisse de la demande de la région européenne en tôles épaisses, rouleaux et produits recyclés destinés à l'industrie aérospatiale. 

Le BAIIA ajusté a totalisé 90 M$ au deuxième trimestre 2012, comparativement à 95 M$ au deuxième trimestre 2011. Les résultats du deuxième trimestre ont été positivement affectés par une gamme de produits vendus plus profitable, favorisée par des volumes considérablement plus élevés dans les secteurs des marchés mondiaux de la société (y compris l'industrie aérospatiale et automobile) et par l'impact positif du renforcement du dollar américain. Par ailleurs, le trimestre a également bénéficié de l'impact favorable continu des initiatives de stratégie des prix mises en place au deuxième trimestre 2011 et de la hausse des volumes nord-américains avec des gains de productivité continus de 11 M$, qui ont largement contrebalancé une inflation de 9 M$. Ces avantages ont considérablement compensé l'impact négatif que les prix de l'aluminium et la disponibilité limitée de la ferraille avaient exercé sur les écarts pour la ferraille, à l'origine d'une diminution de 15 M$ du BAIIA ajusté et d'une demande régionale européenne moins forte.

Au deuxième trimestre 2012, le bénéfice net attribuable à Aleris International, Inc. s'est élevé à 34 M$, comparativement à 56 M$ au trimestre comparable de l'exercice précédent. Le bénéfice net du deuxième trimestre 2012 a été négativement affecté par une variation défavorable de 11 M$ des gains latents hors trésorerie évalués à la valeur de marché sur les instruments financiers dérivés, une variation défavorable de 4 M$ des gains de change sur la dette, une hausse de 3 M$ des frais de démarrage liés à l'usine de laminage destinée à l'industrie aérospatiale de la société à Zhenjiang, en Chine, une augmentation de 2 M$ des frais de dépréciation liés à nos initiatives stratégiques de dépenses en capital et une baisse de 4 M$ des provisions pour les impôts sur les bénéfices comparativement au deuxième trimestre 2011, en plus des facteurs précédemment mentionnés qui ont affecté le BAIIA ajusté. Ces éléments défavorables ont été partiellement contrebalancés par une variation favorable de 3 M$ des intérêts débiteurs et une variation favorable de 8 M$ du décalage des prix des métaux (le décalage des prix des métaux représente l'impact financier de l'écart temporel entre le moment de l'établissement des prix de l'aluminium inclus dans notre chiffre d'affaires et le moment de l'établissement des prix d'achat de l'aluminium inclus dans notre coût des ventes). 

Au deuxième trimestre 2012, la trésorerie provenant des activités d'exploitation a atteint 62 M$, comparativement à 81 M$ au deuxième trimestre 2011, tandis que les prix plus faibles de la LME ont été largement contrebalancés par un accroissement temporaire des stocks en Europe face un approvisionnement incertain de lames d'aluminium. L'acquisition d'actifs de coulage de Voerde Aluminium GmbH le 1er août 2012 aidera à mitiger cette incertitude et à normaliser les niveaux de notre fonds de roulement. Les dépenses en capital ont totalisé 96 M$ au deuxième trimestre 2012, en hausse par rapport aux 39 M$ du deuxième trimestre 2011. Les dépenses en capital étaient en ligne avec les dépenses prévues dans le cadre de nos initiatives de croissance stratégiques, y compris l'usine de laminage de Zhenjiang, le projet de développement de tôlerie de carrosserie large à Duffel, la vaste installation de lignes de revêtements à Ashville et les nombreuses autres initiatives de mise à niveau de fourneaux et d'optimisation de la ferraille de notre activité de recyclage nord-américaine, qui progressent toutes conformément au calendrier établi.

Au 30 juin 2012, l'endettement à long terme de la société consistait principalement en 500 M$ de billets de premier rang 7 5/8 %, 45 M$ de billets échangeables et 122 M$ d'emprunts à terme sans recours détenus par la filiale chinoise Aleris Zhenjiang de la société. Au 30 juin 2012, Aleris disposait de liquidités à hauteur de 589 M$, dont 459 M$ de disponibilités en vertu de la facilité de crédit renouvelable de la société et 130 M$ de trésorerie.

Produits laminés, Amérique du Nord (« RPNA »)

Au deuxième trimestre 2012, le bénéfice sectoriel du secteur RPNA a augmenté, atteignant 35 M$, comparativement à 31 M$ au deuxième trimestre 2011. Le BAIIA sectoriel ajusté a enregistré une hausse de 7 %, totalisant 33 M$ au deuxième trimestre 2012, comparativement à 31 M$ au deuxième trimestre 2011. Les volumes du secteur RPNA ont augmenté de 3 %, contribuant à hauteur de 2 M$ au BAIIA sectoriel ajusté. Cette augmentation des volumes est principalement attribuable à la hausse de la demande des clients actifs dans l'industrie de la construction et du bâtiment et d'autres clients industriels généraux en raison de l'amélioration économique globale aux États-Unis. Des tolérances de laminage supérieures issues d'une série d'initiatives de prix mises en œuvre au deuxième trimestre 2011 ont contribué à hauteur de 2 M$ au BAIIA sectoriel ajusté, tandis que les gains de productivité ont largement contrebalancé l'inflation. Ces améliorations ont été partiellement compensées par des écarts plus étroits pour la ferraille et une disponibilité limitée de la ferraille, à l'origine d'une hausse de l'utilisation d'aluminium primaire plus coûteux, une combinaison de facteurs qui a affecté négativement les résultats par 4 M$. Malgré cette pression sur les écarts pour la ferraille, le BAIIA sectoriel ajusté par tonne a augmenté, atteignant 318 dollars au deuxième trimestre 2012, comparativement à 307 dollars au deuxième trimestre 2011.

Le bénéfice sectoriel a augmenté de 4 M$ en raison des facteurs qui ont affecté le BAIIA sectoriel ajusté et d'une variation favorable de 2 M$ du décalage des prix des métaux. Les effets du décalage des prix des métaux ne sont pas inclus dans le BAIIA sectoriel ajusté.

Produits laminés, Europe (« RPEU »)

Au deuxième trimestre 2012, le bénéfice sectoriel du secteur RPEU a augmenté pour atteindre 43 M$, comparativement à 35 M$ au deuxième trimestre 2011. Le BAIIA sectoriel ajusté a également enregistré une hausse, totalisant 40 M$ au deuxième trimestre 2012, comparativement à 38 M$ au deuxième trimestre 2011. L'impact positif d'une gamme de produits à valeur ajoutée plus rentable, généré par une hausse de 6 % des volumes des secteurs des marchés mondiaux de l'industrie aérospatiale et automobile, a considérablement réduit l'impact de la baisse de la demande régionale européenne en tôles épaisses et en rouleaux attribuable à l'incertitude entourant la crise économique européenne. Cette gamme de produits vendus favorable a permis de minimiser la perte liée aux volumes dans le BAIIA sectoriel ajusté à 2 M$, malgré une baisse de 16 % des volumes totaux. La performance sectorielle au deuxième trimestre 2012 a été positivement affectée par une hausse de 4 M$ des dépenses en recherche et développement comparativement au deuxième trimestre 2011, en raison de l'annulation de notre contrat avec des tiers et d'une variation de change favorable de 3 M$, générée par la marge avantageuse dont bénéficient les chiffres d'affaires, exprimés en dollars américains, liés aux secteurs des échangeurs de chaleur et de l'aérospatial grâce au renforcement du dollar américain. L'inflation des charges liées aux employés, au fret et à l'énergie a largement contrebalancé l'impact des gains de productivité au cours de ce trimestre. Ces facteurs sont à l'origine d'une hausse du BAIIA sectoriel ajusté par tonne, qui a atteint 564 dollars au deuxième trimestre 2012, comparativement à 451 dollars au deuxième trimestre 2011. 

Cette hausse du bénéfice sectoriel est attribuable à l'amélioration de la gamme de produits et aux autres facteurs qui ont stimulé l'augmentation du BAIIA sectoriel ajusté, en plus d'une variation favorable de 5 M$ du décalage des prix des métaux. 

Extrusions

Au deuxième trimestre 2012, le bénéfice sectoriel du secteur des extrusions a enregistré une hausse de 88 %, atteignant 5 M$, comparativement à 3 M$ au deuxième trimestre 2011. Le BAIIA sectoriel ajusté a lui aussi augmenté, totalisant 4 M$ au deuxième trimestre 2012 comparativement à 2 M$ au deuxième trimestre 2011. Le BAIIA sectoriel ajusté par tonne a considérablement augmenté, atteignant 228 dollars au deuxième trimestre 2012, comparativement à 118 dollars au deuxième trimestre 2011. La rentabilité a été positivement affectée par une gamme de produits à plus forte valeur ajoutée dans les applications ferroviaires, aérospatiales et automobiles, qui ont largement compensé une baisse de 10 % du volume total. Les gains de productivité ont continué à contrebalancer l'inflation de base. 

Recyclage et alliages spéciaux, Amérique du Nord (« RSAA »)

Au deuxième trimestre 2012, le bénéfice sectoriel et le BAIIA sectoriel ajusté du secteur RSAA ont diminué, atteignant 15 M$, comparativement à 24 M$ au deuxième trimestre 2011. Le BAIIA sectoriel ajusté par tonne a également enregistré une diminution, totalisant 65 dollars au deuxième trimestre 2012, comparativement à 105 dollars au deuxième trimestre 2011. La performance d'exploitation a été positivement affectée par l'amélioration continue de la demande de la part de l'industrie automobile nord-américaine. Cependant, la baisse des prix de l'aluminium et la hausse des prix de la ferraille, en raison de la disponibilité limitée de la ferraille, ont généré une hausse des écarts pour les métaux et une baisse du bénéfice sectoriel d'environ 9 M$. Les gains de productivité liés aux initiatives d'optimisation des fourneaux et de la ferraille ont largement compensé l'inflation et ont amélioré le BAIIA sectoriel ajusté de 4 M$ au deuxième trimestre 2012. Cette amélioration a été contrebalancée par l'impact de 4 M$ des gains ponctuels au cours du deuxième trimestre 2011, liés au recouvrement de créances d'exploitation antérieurement annulées et de produits issus d'un règlement d'assurance.

Recyclage et alliages spéciaux, Europe (« RSEU »)

Les récentes tendances de notre secteur RSEU se sont poursuivies au deuxième trimestre 2012. Au deuxième trimestre 2012, le bénéfice sectoriel et le BAIIA sectoriel ajusté du secteur RSEU ont diminué, atteignant 6 M$, comparativement à 12 M$ au deuxième trimestre 2011. Le BAIIA sectoriel ajusté par tonne a lui aussi diminué, s'élevant à 61 dollars au deuxième trimestre 2012, comparativement à 113 dollars au deuxième trimestre 2011. Les résultats ont été négativement affectés par la baisse des volumes de l'industrie de l'automobile et du secteur de l'emballage et par des écarts plus étroits pour les métaux, qui se sont combinés pour réduire le BAIIA sectoriel ajusté de 4 M$. Les gains de productivité n'ont que partiellement contrebalancé l'inflation en raison de charges d'énergie plus élevées en 2012, à l'origine d'une baisse de 1 M$ du BAIIA sectoriel ajusté. 

Résultats en cumul annuel

Principaux points financiers pour le semestre clos le 30 juin 2012 :

  • Le chiffre d'affaires a totalisé environ 2,3 milliards de dollars, comparativement à environ 2,5 milliards de dollars pour la période comparable de l'exercice précédent, soit une baisse de 8 %, attribuable à des volumes plus faibles, à la diminution des prix de la LME et au renforcement du dollar américain, partiellement contrebalancée par une meilleure gamme de produits et des efforts commerciaux de tarification qui ont généré des tolérances de laminage supérieures.
  • Le bénéfice net attribuable à Aleris International, Inc. s'est élevé à 82 M$, comparativement à environ 114 M$ pour la période comparable de l'exercice précédent.
  • Le BAIIA ajusté a diminué de 2 %, atteignant 170 M$, comparativement à 173 M$ pour la période comparable de l'exercice précédent, dont une tranche d'environ 24 M$ attribuable à des écarts plus étroits pour la ferraille et les métaux, partiellement compensée par des tolérances de laminage supérieures en Amérique du Nord et une hausse des prix de vente pour les produits extrudés, des gains de productivité qui ont contrebalancé l'inflation, une baisse des dépenses en recherche et développement et des impacts de change positifs.
  • La trésorerie provenant des activités d'exploitation a totalisé 36 M$, comparativement à 25 M$ pour la période comparable de l'exercice précédent. Cette hausse est attribuable à la productivité du fonds de roulement et à la baisse des prix de la LME.
  • Les dépenses en capital ont augmenté pour atteindre 189 M$, comparativement à 62 M$ pour la période comparable de l'exercice précédent, tandis que les dépenses engagées dans les initiatives de croissance stratégiques de la société progressent conformément au calendrier établi.

Informations sur la conférence téléphonique et la webdiffusion

Aleris tiendra une conférence téléphonique le 2 août 2012 à 9h (HNE). Steven J. Demetriou, président du conseil d'administration et directeur général, Sean M. Stack, vice-président exécutif et directeur des finances, et Eric Rychel, vice-président et trésorier, animeront cette conférence visant à passer en revue les résultats de la société.

Vous pourrez accéder à cette conférence en composant le 1-877-398-9483 ou le 1-760-298-5072 (pour les appels internationaux) en indiquant le code de la conférence 12139726, ou sur le site Internet de la société à l'adresse : www.aleris.com. Une rediffusion sera également accessible sur le site Internet de la société dans la rubrique « Investor Relations » (Relations avec les investisseurs).

Énoncés prospectifs

Certains énoncés contenus dans le présent communiqué de presse constituent des « énoncés prospectifs » au sens des lois fédérales sur les valeurs mobilières. Les énoncés portant sur nos convictions et attentes et ceux contenant le mode conditionnel et les termes « peut », « pourrait », « devrait », « sera », « croire », « s'attendre à », « anticiper », « planifier », « estimer », « cibler », « projeter », « espérer », « avoir l'intention de », ainsi que d'autres expression similaires dénotant des évènements et circonstances futurs, sont des énoncés prospectifs. Au nombre des énoncés prospectifs figurent des déclarations relatives, entre autres, aux futurs coûts et prix des matières premières, aux volumes de production, aux tendances du secteur, à la demande de produits et services fournis par nos soins, aux économies de coûts prévues, aux avantages attendus de nouveaux produits ou installations et aux résultats escomptés des opérations. Dans la mesure où les énoncés prospectifs comportent une part de risques connus et inconnus ainsi que d'incertitudes, les résultats réels peuvent différer sensiblement de ceux contenus implicitement ou explicitement dans ces énoncés prospectifs. Parmi les facteurs susceptibles d'entraîner un écart sensible entre les résultats réels et ceux contenus implicitement ou explicitement dans les énoncés prospectifs figurent, sans toutefois s'y limiter : (1) notre capacité à mener à bien notre stratégie d'entreprise ; (2) la nature cyclique de l'industrie de l'aluminium, des secteurs utilisateurs et des domaines d'activité de nos clients ; (3) notre capacité à répondre à des besoins importants en termes d'investissement ; (4) la variabilité de la conjoncture économique générale au niveau mondial ou régional ; (5) notre capacité à conserver les services de certains membres de notre direction ; (6) notre capacité à conclure des accords efficaces avec nos clients pour l'aluminium, le gaz naturel et d'autres dérivés de matières premières afin de gérer efficacement notre exposition aux fluctuations des prix des matières premières et de l'évolution des prix des métaux ; (7) nos contrôles internes sur la génération de rapports financiers et nos contrôles et procédures de divulgation pourraient ne pas empêcher toutes les erreurs éventuelles pouvant survenir ; (8) l'augmentation du coût des matières premières et de l'énergie ; (9) la baisse du volume de commandes de nos principaux clients ; (10) notre capacité à fidéliser nos clients, parmi lesquels un nombre important n'ont pas signé d'accord contractuel à long terme avec nous ; (11) notre capacité à générer des flux de trésorerie suffisants pour financer nos dépenses en capital et nos obligations au titre du service de la dette ; (12) l'activité de tarification des concurrents, la mise en concurrence de l'aluminium par des matériaux alternatifs et l'impact général de la concurrence sur nos segments industriels ; (13) les risques liés aux investissements et à la conduite d'opérations à l'échelle mondiale, notamment au plan politique, social, économique, monétaire et règlementaire ; (14) les engagements et les coûts de mise en conformité avec la législation en matière d'environnement, de travail, de santé et de sécurité ; (15) les relations de travail (ex. : interruptions, grèves ou cessations de travail) et les coûts liés à la main-d'œuvre ; (16) notre niveau d'endettement et d'obligations au titre du service de la dette ; (17) la possibilité que nous pourrions contracter d'autres dettes à l'avenir ; (18) des limitations pouvant s'appliquer à notre capacité à mener notre activité en raison de clauses restrictives en vertu de notre endettement ; et (19) les autres facteurs décrits dans les documents déposés par nos soins auprès de la Commission des valeurs mobilières des États-Unis (Securities and Exchange Commission ou SEC), y compris les sections intitulées « Facteurs de risque » qui y figurent. Les investisseurs, investisseurs potentiels et autres lecteurs sont priés de tenir compte de ces facteurs lorsqu'ils évaluent les énoncés prospectifs et sont avisés de ne pas se fier indûment à ces énoncés prospectifs. Aleris décline toute obligation de mettre à jour ou de réviser toute déclaration de nature prospective, que ce soit à la lumière de nouveaux renseignements, d'évènements futurs ou autres, sauf obligation légale contraire.

Mesures financières non définies par les PCGR

Outre les résultats présentés conformément aux PCGR, le présent communiqué de presse contient des informations concernant le « BAIIA ajusté », le « BAIIA sectoriel ajusté » et la « marge bénéficiaire ». Le BAIIA ajusté et le BAIIA sectoriel ajusté représentent respectivement le bénéfice net attribuable à Aleris International et le bénéfice net sectoriel, excluant dans chaque cas les intérêts créditeurs et débiteurs, la charge d'impôt, la dépréciation et les amortissements, le décalage des prix des métaux, les éléments de restructuration nets, les gains et pertes latents sur les instruments financiers dérivés, les charges de restructuration et de dépréciation, l'impact de l'enregistrement d'actifs acquis à la juste valeur par le biais de la comptabilité de nouveau départ et d'acquisition, les gains et pertes sur la conversion des devises de l'endettement, les charges de rémunération à base d'actions, les frais de démarrage et certains autres gains et pertes. Le décalage des prix des métaux représente l'impact financier de l'écart temporel entre le moment de l'établissement des prix de l'aluminium inclus dans notre chiffre d'affaires et le moment de l'établissement des prix d'achat de l'aluminium inclus dans notre coût des ventes. Ce décalage va généralement augmenter nos bénéfices et notre BAIIA durant la hausse primaire des prix de l'aluminium et baisser nos bénéfices et notre BAIIA durant la baisse primaire des prix de l'aluminium. Nous cherchons à réduire cet impact par l'utilisation d'instruments financiers dérivés. Le décalage des prix des métaux exclut les gains et pertes réalisés sur nos instruments financiers dérivés. Nous excluons le décalage des prix des métaux de notre calcul du BAIIA, car il ne s'agit pas d'un indicateur de la performance de nos activités prioritaires. La marge bénéficiaire représente le chiffre d'affaires déduit du coût des métaux couverts et des effets du décalage des prix des métaux.

Notre calcul de ces mesures non définies par les PCGR est susceptible de différer des méthodes employées par les autres sociétés dans le calcul d'intitulés ou de termes définis similaires. Les mesures non définies par les PCGR comportent des limites en tant qu'outils d'analyse et devraient être prises en compte en plus des mesures de la performance financière préparées conformément aux PCGR, et non par isolement ni à la place de ces dernières, ni comme supérieures à ces dernières, y compris le bénéfice (la perte) net(te) avant impôts et le bénéfice (la perte) net(te) attribuable à Aleris International, Inc. Les investisseurs sont encouragés à prendre connaissance des tableaux ci-dessous rapprochant le BAIIA ajusté, le BAIIA sectoriel ajusté et la marge bénéficiaire aux montants conformes aux PCGR comparables. La direction utilise le BAIIA ajusté et le BAIIA sectoriel ajusté à titre de mesures de performance et estime que ces mesures fournissent des informations supplémentaires utilisées couramment par les parties de notre facilité de crédit renouvelable et les détenteurs de nos billets de premier rang 7 5/8 % dans la compréhension des résultats d'exploitation de la société et du rendement continu de nos activités sous-jacentes. De plus, le BAIIA ajusté, y compris les impacts du décalage des prix des métaux, est une composante de certains engagements de la facilité de crédit renouvelable et le BAIIA, avec certains ajustements, est une composante de certains engagements de l'acte régissant nos billets de premier rang 7 5/8 %. La direction utilise aussi la marge bénéficiaire à titre de mesure de performance et estime qu'elle fournit des informations utiles quant au rendement de nos secteurs, car elle mesure le prix auquel nous commercialisons nos produits d'aluminium en dessous du coût des métaux couvert et les effets du décalage des prix des métaux, reflétant ainsi les composantes à valeur ajoutée de nos activités commerciales indépendamment des prix de l'aluminium qui échappent à notre contrôle.

À propos d'Aleris

Aleris est une société privée, leader mondial dans le secteur des produits laminés et extrudés en aluminium, du recyclage de l'aluminium et de la fabrication d'alliages spéciaux. Basée à Cleveland, dans l'Ohio, Aleris exploite 41 usines de production implantées en Amérique du Nord, en Europe et en Asie. Pour tout complément d'information, veuillez consulter le site www.aleris.com. 

Les informations présentées dans le présent communiqué de presse sont considérées par Aleris comme étant exactes à la date de leur publication. Aleris décline explicitement toute obligation de mettre à jour les informations contenues dans le présent communiqué. Les personnes effectuant toute transaction avec Aleris ou avec des actions d'Aleris sont averties qu'il peut exister d'autres informations importantes concernant Aleris qui ne sont pas publiquement disponibles.



Aleris International, Inc.

États consolidés du résultat global

(non vérifiés)

(en millions)




Trimestre clos le


Semestre clos le




30 juin 2012


30 juin 2011


30 juin 2012


30 juin 2011


Chiffre d'affaires


1170,7 $


1328,3 $


2311,2 $


2519,6 $


Coût des ventes


1048,2


1193,7


2057,6


2256,4


Marge brute


122,5


134,6


253,6


263,2


Frais de vente, généraux et administratifs


64,6


68,4


128,5


130,1


Pertes (gains) sur les instruments financiers dérivés


4,1


(4,2)


2,0


(4,2)


Autres charges (bénéfices) d'exploitation (montant net)


1,2


1,5


1,3


(2,1)


Bénéfice d'exploitation


52,6


68,9


121,8


139,4


Intérêts débiteurs (montant net)


11,4


14,0


23,1


22,4


Autres bénéfices (montant net)


(0,5)


(6,0)


(0,4)


(6,9)


Bénéfice avant impôts sur les bénéfices


41,7


60,9


99,1


123,9


Provisions pour impôts sur les bénéfices


8,2


4,2


18,0


9,9


Bénéfice net


33,5


56,7


81,1


114,0


Bénéfice (perte) net(te) attribuable aux intérêts minoritaires  


(0,6)


0,2


(0,6)


0,2


Bénéfice net attribuable à Aleris International, Inc.


34,1 $


56,5 $


81,7 $


113,8 $












Résultat global


3,2 $


65,8 $


65,5 $


144,0 $


Résultat (perte) global(e) attribuable aux intérêts minoritaires


(0,6)


0,2


(0,6)


0,2


Résultat global attribuable à Aleris International, Inc.


3,8 $


65,6 $


66,1 $


143,8 $







Aleris International, Inc. Informations d'exploitation et sectorielles (non vérifiées) (en millions)



Trimestre clos le


Semestre clos le



30 juin 2012


30 juin 2011


30 juin 2012


30 juin 2011











Bénéfice sectoriel :









    RPNA

34,8 $


31,0 $


60,8 $


56,3 $


    RPEU

42,7


34,9


83,8


68,1


    Extrusions

4,9


2,6


10,9


5,5


    RSAA

14,6


23,7


31,3


40,7


    RSEU

5,9


11,8


12,7


23,4


Total du bénéfice sectoriel

102,9


104,0


199,5


194,0











    Dépréciation et amortissements

(19,7)


(17,3)


(39,1)


(33,9)


    Frais généraux et administratifs, hors dépréciation, amortissements et frais de démarrage

(12,7)


(14,3)


(29,7)


(27,3)


    Intérêts débiteurs (montant net)

(11,4)


(14,0)


(23,1)


(22,4)


    Gains (pertes) latent(e)s sur les instruments financiers dérivés

(7,4)


3,8


3,4


8,5


    Gains (pertes) de change latent(e)s

(2,5)


1,2


(1,0)


3,9


    Frais de démarrage

(6,3)


(3,0)


(9,2)


(4,3)


    Autres bénéfices (frais) (montant net)

(1,2)


0,5


(1,7)


5,4


Bénéfice avant impôts sur les bénéfices

41,7 $


60,9 $


99,1 $


123,9 $















Aleris International, Inc.

Informations d'exploitation et sectorielles

(non vérifiées)

(dollars en millions, sauf les mesures par tonne, tonnes métriques en milliers)



Trimestre clos le


Semestre clos le



30 juin 2012


30 juin 2011


30 juin 2012


30 juin 2011


Tonnes métriques facturées :









    RPNA

104,9


101,5


202,6


189,5


    RPEU

71,5


85,3


144,3


169,5


    Extrusions

18,1


20,2


36,6


40,2


    RSAA

225,0


225,5


451,4


447,2


    RSEU

96,9


103,9


200,4


206,2


    Expéditions intersectorielles

(9,6)


(10,2)


(18,8)


(20,6)


Total des tonnes métriques facturées

506,8


526,2


1016,5


1032,0











Chiffre d'affaires :









    RPNA

349,3 $


378,5 $


674,5 $


689,2 $


    RPEU

339,1


432,0


678,2


815,4


    Extrusions

92,3


113,7


187,7


217,3


    RSAA

257,8


255,6


513,3


503,2


    RSEU

159,6


189,7


314,0


370,5


    Chiffre d'affaires intersectoriel

(27,4)


(41,2)


(56,5)


(76,0)


Total du chiffre d'affaires

1170,7 $


1328,3 $


2311,2 $


2519,6 $











Marge bénéficiaire sectorielle :









    RPNA

126,0 $


124,6 $


244,5 $


229,7 $


    RPEU

143,1


162,2


285,7


312,1


    Extrusions

40,4


43,9


81,9


84,2


    RSAA

75,4


82,2


153,6


158,3


    RSEU

47,8


59,7


97,9


114,7


Total de la marge bénéficiaire sectorielle 

432,7 $


472,6 $


863,6 $


899,0 $











Marge bénéficiaire sectorielle par tonne métrique :









    RPNA

1201,2 $


1228,2 $


1206,8 $


1211,9 $


    RPEU

2001,6


1901,0


1980,5


1840,7


    Extrusions

2238,3


2170,6


2238,4


2093,0


    RSAA

334,9


364,3


340,2


354,0


    RSEU

493,2


574,2


488,4


556,5











BAIIA sectoriel ajusté :









    RPNA

33,4 $


31,1 $


58,5 $


55,0 $


    RPEU

40,3


38,5


79,4


72,7


    Extrusions

4,1


2,4


9,7


4,7


    RSAA

14,6


23,7


31,3


40,7


    RSEU

5,9


11,8


12,7


23,4


    Corporate

(8,6)


(12,5)


(21,4)


(23,0)


Total du BAIIA ajusté

89,7 $


95,0 $


170,2 $


173,5 $











BAIIA sectoriel ajusté par tonne métrique :









    RPNA

318,3 $


306,9 $


288,6 $


290,3 $


    RPEU

563,8


450,7


550,6


429,0


    Extrusions

228,1


118,4


264,3


117,4


    RSAA

64,7


104,9


69,2


91,1


    RSEU

61,1


113,1


63,4


113,4


    Aleris International, Inc.

176,9


180,5


167,4


168,1






Aleris International, Inc.

Bilan consolidé

(non vérifié)

(en millions, sauf pour les actions et les données par action)


ACTIF

30 juin 2012


31 décembre 2011


Actif à court terme





Trésorerie et équivalents de trésorerie

130,4 $


231,4 $


Comptes débiteurs (net de provisions de 9,2 $ et 8,7 $ au 30 juin 2012 et au 31 décembre 2011 respectivement)

491,0


401,1


Stocks

626,3


585,7


Charge d'impôt reportée

6,0


6,0


Charges prépayées et autres éléments de l'actif à court terme

22,5


23,0


    Total de l'actif à court terme

1276,2


1247,2


Immobilisations corporelles (montant net)

823,8


670,5


Immobilisations incorporelles (montant net)

46,6


47,7


Charge d'impôt reportée

33,9


33,9


Autres éléments de l'actif à long terme

51,7


38,3


    Total de l'actif

2232,2 $


2037,6 $







PASSIF ET CAPITAUX PROPRES





Passif à court terme





Comptes créditeurs

357,2 $


287,4 $


Charges à payer

221,7


233,1


Charge d'impôt reportée

6,2


6,2


Portion à court terme de la dette à long terme

10,2


6,9


    Total du passif à court terme

595,3


533,6


Dette à long terme

660,3


595,1


Charge d'impôt reportée

12,0


5,1


Prestations constituées

199,8


206,2


Avantages complémentaires de retraite

52,6


52,9


Autres éléments du passif à long terme

75,9


79,1


    Total du passif à long terme

1000,6


938,4


Actions privilégiées rachetables ; valeur nominale 0,01 $ ; 5 000 actions autorisées et émises

5,7


5,4


Capitaux propres





Actions ordinaires ; valeur nominale 0,01 $ ; 5 000 actions autorisées et 100 actions émises



Capital d'apport supplémentaire

568,6


563,2


Bénéfice non réparti

101,2


19,7


Autres pertes globales accumulées

(44,6)


(29,0)


    Total des capitaux propres d'Aleris International, Inc.

625,2


553,9


Intérêts minoritaires

5,4


6,3


    Total des capitaux propres

630,6


560,2


    Total du passif et des capitaux propres

2232,2 $


2037,6 $










Aleris International, Inc.

États consolidés des flux de trésorerie

(non vérifiés)

(en millions)




Trimestre clos le


Semestre clos le




30 juin 2012


30 juin 2011


30 juin 2012


30 juin 2011


Activités d'exploitation










Bénéfice net


33,5 $


56,7 $


81,1 $


114,0 $


Ajustement visant à rapprocher le bénéfice net à la trésorerie nette provenant des activités d'exploitation :










Dépréciation et amortissements


19,7


17,3


39,1


33,9


Provisions pour charge d'impôt reportée


3,7


0,6


6,9


0,8


Charges de rémunération à base d'actions


2,8


2,1


5,3


4,5


Pertes (gains) non latent(e)s sur les instruments financiers dérivés


7,1


(3,9)


(3,8)


(8,9)


Pertes (gains) de change latent(e)s sur la dette


2,5


(1,7)


0,8


(6,3)


Amortissement des frais d'émissions de titres de créance


1,5


1,7


3,1


3,0


Autres gains hors trésorerie (montant net)


0,4


(1,9)


(0,1)


(6,4)


Variation des actifs et passifs d'exploitation :










Variation des comptes débiteurs


14,7


(21,8)


(97,6)


(160,7)


Variation des stocks


(15,6)


16,0


(52,8)


(62,0)


Variation des autres actifs


(2,9)


(7,1)


(1,7)


(7,8)


Variation des comptes créditeurs


(30,9)


(9,9)


69,8


72,0


Variation des charges à payer


25,2


33,3


(14,6)


48,5


Trésorerie nette provenant des activités d'exploitation


61,7


81,4


35,5


24,6


Activités d'investissement










Paiements d'immobilisations corporelles


(96,3)


(38,8)


(188,8)


(61,7)


Autre


(8,7)


6,9


(13,4)


7,3


Trésorerie nette engagée dans les activités d'investissement


(105,0)


(31,9)


(202,2)


(54,4)


Activités de financement










Produit de l'émission de billets de premier rang, hors réduction de 10,0 $





490,0


Produit de la facilité de crédit en Chine


46,7


5,7


64,4


5,7


Produit net de la dette à long terme


1,5


1,5


2,2


3,0


Frais d'émission de titres de créance


(0,2)


(4,4)


(0,3)


(6,8)


Contributions d'intérêts minoritaires



4,1



4,1


Dividendes versés à Aleris Corporation



(100,0)



(400,0)


Autre


(0,1)


2,2


(0,1)


2,2


Trésorerie nette provenant (engagée dans) des activités de financement


47,9


(90,9)


66,2


98,2


Effet des variations de taux de change sur la trésorerie et les équivalents de trésorerie


(3,3)


1,6


(0,5)


5,7


Augmentation (baisse) nette de la trésorerie et des équivalents de trésorerie


1,3


(39,8)


(101,0)


74,1


Trésorerie et les équivalents de trésorerie au début de la période


129,1


227,4


231,4


113,5


Trésorerie et les équivalents de trésorerie à la fin de la période


130,4 $


187,6 $


130,4 $


187,6 $















Aleris International, Inc.

Rapprochement du bénéfice net attribuable à Aleris International, Inc. au BAIIA ajusté

 (non vérifié)

(en millions)




Trimestre clos le


Semestre clos le




30 juin 2012


30 juin 2011


30 juin 2012


30 juin 2011


Bénéfice net attribuable à Aleris International, Inc.


34,1 $


56,5 $


81,7 $


113,8 $


Intérêts débiteurs (montant net)


11,4


14,0


23,1


22,4


Provisions pour impôts sur les bénéfices


8,2


4,2


18,0


9,9


Dépréciation et amortissements


19,7


17,3


39,1


33,9


    BAIIA


73,4


92,0


161,9


180,0


Pertes (gains) latent(e)s sur les instruments financiers dérivés


7,1


(3,9)


(3,8)


(8,9)


Impact de l'enregistrement d'actifs acquis à la juste valeur par le biais de la comptabilité de nouveau départ et d'acquisition  


(0,3)


0,8


(0,6)


1,3


Gains (pertes) de change latent(e)s


3,0


(1,5)


1,3


(6,0)


Charges de rémunération à base d'action


2,8


2,1


5,3


4,5


Frais de démarrage


6,3


3,0


9,2


4,3


Décalage défavorable (favorable) des prix des métaux


(4,3)


3,4


(7,4)


2,5


Autre


1,7


(0,9)


4,3


(4,2)


BAIIA ajusté


89,7 $


95,0 $


170,2 $


173,5 $















Aleris International, Inc.

Rapprochement du BAIIA ajusté aux flux de trésorerie provenant des activités d'exploitation

(non vérifié)

(en millions)




Trimestre clos le


Semestre clos le




30 juin 2012


30 juin 2011


30 juin 2012


30 juin 2011


BAIIA ajusté


89,7 $


95,0 $


170,2 $


173,5 $


(Pertes) gains latent(e)s sur les instruments financiers dérivés


(7,1)


3,9


3,8


8,9


Impact de l'enregistrement d'actifs acquis à la juste valeur par le biais de la comptabilité de nouveau départ et d'acquisition  


0,3


(0,8)


0,6


(1,3)


Gains (pertes) de change sur la dette


(3,0)


1,5


(1,3)


6,0


Charges de rémunération à base d'actions


(2,8)


(2,1)


(5,3)


(4,5)


Frais de démarrage


(6,3)


(3,0)


(9,2)


(4,3)


Décalage favorable (défavorable) des prix des métaux


4,3


(3,4)


7,4


(2,5)


Autre


(1,7)


0,9


(4,3)


4,2


BAIIA


73,4


92,0


161,9


180,0


Intérêts débiteurs (montant net)


(11,4)


(14,0)


(23,1)


(22,4)


Provisions pour impôts sur les bénéfices


(8,2)


(4,2)


(18,0)


(9,9)


Dépréciation et amortissements


(19,7)


(17,3)


(39,1)


(33,9)


Bénéfice net attribuable à Aleris International, Inc.


34,1


56,5


81,7


113,8


Bénéfice (perte) net(te) attribuable aux intérêts minoritaires  


(0,6)


0,2


(0,6)


0,2


Bénéfice net


33,5


56,7


81,1


114,0


Dépréciation et amortissements


19,7


17,3


39,1


33,9


Provisions pour charge d'impôt reportée


3,7


0,6


6,9


0,8


Charges de rémunération à base d'actions


2,8


2,1


5,3


4,5


Pertes (gains) latent(e)s sur les instruments financiers dérivés


7,1


(3,9)


(3,8)


(8,9)


Gains (pertes) latent(e)s de change sur la dette


2,5


(1,7)


0,8


(6,3)


Amortissement des frais d'émissions de titres de créance


1,5


1,7


3,1


3,0


Autres gains hors trésorerie (montant net)


0,4


(1,9)


(0,1)


(6,4)


Variation des actifs et passifs d'exploitation :










    Variation des comptes débiteurs


14,7


(21,8)


(97,6)


(160,7)


    Variation des stocks


(15,6)


16,0


(52,8)


(62,0)


    Variation des autres actifs


(2,9)


(7,1)


(1,7)


(7,8)


    Variation des comptes créditeurs


(30,9)


(9,9)


69,8


72,0


    Variation des charges à payer


25,2


33,3


(14,6)


48,5


    Trésorerie nette provenant des activités d'exploitation


61,7 $


81,4 $


35,5 $


24,6 $















Aleris International, Inc.

Rapprochement du bénéfice sectoriel au BAIIA sectoriel ajusté

(non vérifié)

(en millions)




Trimestre clos le



Semestre clos le






30 juin 2012



30 juin 2011



30 juin 2012



30 juin 2011




RPNA















Bénéfice sectoriel


34,8 $



31,0 $



60,8 $



56,3 $




Décalage défavorable (favorable) des prix des métaux  


(1,4)



0,1



(2,4)



(1,3)




BAIIA sectoriel ajusté


33,4 $



31,1 $



58,5 $


(1)

55,0 $



















RPEU















Bénéfice sectoriel


42,7 $



34,9 $



83,8 $



68,1 $




Impact de l'enregistrement de montants acquis à la juste valeur par le biais de la comptabilité de nouveau départ et d'acquisition


(0,2)



0,9



(0,5)



1,6




Décalage défavorable (favorable) des prix des métaux  


(2,1)



2,7



(3,8)



3,1




BAIIA sectoriel ajusté


40,3 $


(1)

38,5 $



79,4 $


(1)

72,7 $


(1)

















Extrusions















Bénéfice sectoriel


4,9 $



2,6 $



10,9 $



5,5 $




Impact de l'enregistrement de montants acquis à la juste valeur par le biais de la comptabilité de nouveau départ et d'acquisition




(0,8)



(0,1)



(1,4)




Décalage défavorable (favorable) des prix des métaux


(0,7)



0,5



(1,1)



0,6




BAIIA sectoriel ajusté


4,1 $



2,4 $


(1)

9,7 $



4,7 $



















RSAA















Bénéfice sectoriel


14,6 $



23,7 $



31,3 $



40,7 $




BAIIA sectoriel ajusté (2)


14,6



23,7



31,3



40,7



















RSEU















Bénéfice sectoriel


5,9 $



11,8 $



12,7 $



23,4 $




BAIIA sectoriel ajusté (2)


5,9



11,8



12,7



23,4




(1) Les montants ne s'additionnent pas car ils représentent les totaux calculés en utilisant des montants réels et non les montants arrondis présentés dans ce tableau.

(2) Il n'y a pas eu de différence entre le bénéfice sectoriel et le BAIIA ajusté pour ce secteur.




Aleris International, Inc.

Rapprochement du chiffre d'affaires à la marge bénéficiaire sectorielle

(non vérifié)

(en millions)




Trimestre clos le


Semestre clos le




30 juin 2012


30 juin 2011


30 juin 2012


30 juin 2011


RPNA










Chiffre d'affaires sectoriel


349,3 $


378,5 $


674,5 $


689,2 $


Coût des métaux couvert


(221,9)


(254,0)


(427,6)


(458,2)


Décalage défavorable (favorable) des prix des métaux


(1,4)


0,1


(2,4)


(1,3)


Marge bénéficiaire sectorielle


126,0 $


124,6 $


244,5 $


229,7 $












RPEU










Chiffre d'affaires sectoriel


339,1 $


432,0 $


678,2 $


815,4 $


Coût des métaux couvert


(193,9)


(272,5)


(388,7)


(506,4)


Décalage défavorable (favorable) des prix des métaux


(2,1)


2,7


(3,8)


3,1


Marge bénéficiaire sectorielle


143,1 $


162,2 $


285,7 $


312,1 $












Extrusions










Chiffre d'affaires sectoriel


92,3 $


113,7 $


187,7 $


217,3 $


Coût des métaux couvert


(51,2)


(70,3)


(104,7)


(133,7)


Décalage défavorable (favorable) des prix des métaux


(0,7)


0,5


(1,1)


0,6


Marge bénéficiaire sectorielle


40,4 $


43,9 $


81,9 $


84,2 $












RSAA










Chiffre d'affaires sectoriel


257,8 $


255,6 $


513,3 $


503,2 $


Coût des métaux couvert


(182,4)


(173,4)


(359,7)


(344,9)


Marge bénéficiaire sectorielle


75,4 $


82,2 $


153,6 $


158,3 $












RSEU










Chiffre d'affaires sectoriel


159,6 $


189,7 $


314,0 $


370,5 $


Coût des métaux couvert


(111,8)


(130,0)


(216,1)


(255,8)


Marge bénéficiaire sectorielle


47,8 $


59,7 $


97,9 $


114,7 $














(Logo : http://photos.prnewswire.com/prnh/20120201/CL45778LOGO)

SOURCE Aleris



RELATED LINKS
http://www.aleris.com

More by this Source


Custom Packages

Browse our custom packages or build your own to meet your unique communications needs.

Start today.

 

PR Newswire Membership

Fill out a PR Newswire membership form or contact us at (888) 776-0942.

Learn about PR Newswire services

Request more information about PR Newswire products and services or call us at (888) 776-0942.