Nouvelle découverte de Victor Petrik : les expériences sur les graphènes pourraient sauver des millions de vies

Jan 18, 2016, 05:00 ET from Kirsan – Petrik Laboratory of the Future transnational corporation

MOSCOU, January 18, 2016 /PRNewswire/ --

Des études sur les propriétés des graphènes visant leur utilisation comme entérosorbants ont été réalisées à l'Académie de médecine militaire de Russie S.M. Kirov. Les recherches ont été dirigées par la société transnationale Kirsan - Petrik Laboratory of the Future.

     (Photo: http://photos.prnewswire.com/prnh/20160115/322677 )

Les études ont été menées sur des animaux atteints de maladies rénales aiguës et à évolution rapide, causées par l'ablation des deux reins.  

Toutes les manipulations chirurgicales effectuées sur des rats sous anesthésie à l'éther respectaient les normes établies par la convention européenne sur la protection des animaux vertébrés utilisés à des fins expérimentales ou à d'autres fins scientifiques [Strasbourg, 18.03.1986].

Il a été montré qu'en cas d'intoxication urémique, l'administration par voie orale d'une substance à base de graphène permettait de doubler le taux de survie des rats traités par rapport au groupe d'animaux de référence qui ne recevait pas cette substance.

Les conclusions des recherches indiquent que les graphènes sont susceptibles de fournir un remède abordable de l'intoxication urémique causée par les maladies rénales, le diabète et d'autres maladies.

V. Petrik avait mis en évidence les effets de l'état stable du graphène en dehors du réseau cristallin du graphite en 1996. Sa découverte a été reconnue par l'Association internationale des auteurs de découvertes scientifiques en 2001 (diplôme no 163).

En 1998, en première mondiale, V. Petrik a mis au point la production industrielle des graphènes à l'aide de la méthode de destruction à froid du graphite. Le procédé est protégé par brevet dans 43 pays, y compris les États-Unis (brevet américain no 7,842,271 B2 de 2004).

À l'origine, les graphènes produits par V. Petrik étaient étudiés à l'aide de la spectroscopie électronique à l'Institut de criminologie du Service fédéral de Sécurité de la Fédération de Russie et à l'Institut de spectroscopie de l'Académie russe des sciences en 1997. Par la suite, ils ont été examinés à l'Université de Californie à Davis et à l'Universite de Californie à Irvine. http://www.vpetrik.com/userfiles/docs/statya_engrus.pdf

V. Petrik s'est penché sur l'utilisation des graphènes en médecine pour la première fois en 1997. En 1999, le Centre russe de cardiologie a obtenu des résultats sans pareil lors de l'utilisation des graphènes dans l'épuration du plasma.

En 2000, des recherches sur les propriétés cicatrisantes du graphène dans le traitement des brûlures et des plaies septiques ont été menées à l'Institut de médecine expérimentale, une entreprise unitaire fédérale d'État, et à l'Institut de recherche en médecine d'urgence Dzanelidze.  

http://www.vpetrik.com/userfiles/docs/medics/medicine.rar 

http://www.vpetrik.com/userfiles/docs/medics/toxicology.rar

La société transnationale Kirsan - Petrik Laboratory of the Future.
Service de presse
Timofey Khrilev
phoenix.press.service@gmail.com
+7-499-346-35-11

SOURCE Kirsan – Petrik Laboratory of the Future transnational corporation